Choisissez la langue:

Quel est le prix du visa pour l’Inde ?

 

Quel est le prix du visa pour l’Inde ?

 

Il est important de recueillir des informations sur les réglementations et les diverses démarches indispensables pour, ne serait-ce qu’un court séjour dans un pays. Que ce soit concernant les vaccins, les entrées ou les sorties du territoire.

 

Un voyage touristique au sein de l’espace Schengen exclut peut-être l’obligation du passeport et des contrôles d’immigrations. Ce n’est cependant pas le cas de certains pays de destination comme l’Inde où un visa Indien est nécessaire. Cet article renseigne sur l’essentiel à savoir sur l’obtention du visa d’entrée dans ce pays et quel est le prix du visa ?

 

Les différents types de visas pour l’Inde

 

Pour permettre d’entrer sur le territoire indien, un passeport doit pouvoir être à au moins six mois de sa date d’expiration à la fin du séjour. Un billet de continuation est également nécessaire. Plus important que n’importe quel autre document, il faut nécessairement avoir un visa.

 

Pour obtenir un visa d’entrée en Inde, le choix peut se faire entre deux types principaux à savoir : l’e.visa et le visa classique.

 

Comment obtenir l’e.visa pour l’Inde ?

 

Avant toute démarche, il vaut mieux savoir que ce type de visa n’est accessible que pour des pays tels que la France, la Belgique, la Suisse et le Canada.

 

Depuis peu, la durée de séjour varie entre 30 jours et 5 ans. Un e.visa d’un an de validité est accessible seulement à 40 dollars et permet de séjourner durant 90 jours renouvelables.

 

À l’opposé de ce qui peut se lire sur le Web, l’on peut facilement obtenir son visa électronique et ceci sans même passer par une quelconque agence. D’ailleurs, la majorité des voyageurs le font eux-mêmes.

 

La demande peut se faire en ligne. Après le remplissage du formulaire de demande de visa, il faudra effectuer le téléchargement :

 

  • De sa photo d’identité sous format carrée. Cette précision doit donc être apportée au photographe ;
  • D’un scan des deux pages du passeport contenant les données telles que le nom et la photo.

 

La réussite du processus dépendra du respect des règles concernant le poids, le format, la couleur et les dimensions des fichiers. Normalement après la validation, une réponse est donnée dans un délai de 4 jours au plus.

 

Un email suivi d’un document portant la notation « Approved » viendra confirmer le succès de l’opération. Il suffit de l’imprimer et le présenter en plus du passeport au comptoir E-Tourist Visa une fois arrivé à l’aéroport. Les empreintes de l’intéressé y seront apposées ainsi que des tampons qui représenteront le visa en question.

 

Malgré le fait qu’il s’obtienne assez facilement, l’e.visa présente quelques restrictions. Il est valable seulement pour arriver dans les ports et aéroports donnés.

 

Les ports : Chennai, Goa, Mumbai, Cochin, Mangalore

Les aéroports : Delhi, Goa, Ahmedabad, Bagdogra, Gaya, Lucknow, Varanasi, Pune, Kolkota, Guwahati, Calicut, Coimbatore, Trivandrum, Vishakhapatnam, Nagpur, Hyderabad, Chandigarh, Bengaluru, Madurai, Port Blair, Jaipur, Tiruchirapalli, Bhubaneswar, Amritsar.

 

Ce n’est pas possible d’arriver en Inde par voie terrestre avec un visa électronique, la sortie est par contre est permise.

L’obtention de son visa classique ?

La durée et le prix

 

Si un visa électronique offre un accès au territoire indien, alors pourquoi utiliser un visa pour entrer dans le pays. En fait, le visa classique n’est nécessaire qu’au cas où une entrée sur le territoire indien par voie terrestre serait impérative.

 

Peu importe sa durée, il faut un montant de 105 € (comprenant quelques frais consulaire, les taxes, etc.) pour obtenir son visa. Le seul qui fasse exception et qui coûte 200 euros est le visa dont la durée de validité s’étend à 5 ans.

 

Le visa classique est valable de trois mois à une année. Si ce dernier est en cours de validité, seulement des séjours de 90 jours renouvelables sont autorisés. Cela à compter de la date à parti de laquelle le visa a été délivré. Il peut s’agir d’une entrée simple, d’une entrée double ou d’une entrée multiple.

 

Pour qu’un visa soit valable cinq années, il doit recevoir une confirmation de l’ambassade avant même la soumission de la demande.

 

La demande de visa

 

Pour demander un visa, les ambassades et les consulats ne sont pas les mieux indiqués lorsque vous êtes touriste ressortissant de l’Europe. C’est plutôt un organisme (VFS Global) spécialisé et reconnu par l’Inde qui s’en charge. Si vous avez besoin d’un visa touristique, vous trouverez satisfaction en vous dirigeant vers leurs bureaux.

 

Par contre, les ressortissants d’une localité étrangère telle que Yangon peuvent se rendre dans une ambassade ou un consulat général propre à l’Inde. L’inconvénient est qu’on ne peut obtenir qu’un visa de 3 mois de validité. Un demandeur européen à l’étranger ne peut obtenir le visa de tourisme pour un long séjour.

 

Cette procédure est un peu plus complexe puisqu’il faudra se rendre à l’ambassade trois fois de suite. Six jours sont nécessaires pour être à jour. Le premier jour sera consacré au dépôt du dossier et au paiement des frais de visas qui doivent être payés en espèces avec un montant s’élevant à 11 180 roupies.

 

Il faudra attendre trois jours avant de déposer son passeport le cinquième jour, puis le récupérer avec le visa le sixième jour. Pour remplir le formulaire de demande de visa, des agences à proximité des ambassades offrent leur aide pour quelques sous.

 

Quels sont les documents nécessaires pour faire un visa indien ?

 

Pour faire une demande de son visa de voyage, plusieurs documents sont nécessaires. Il s’agit notamment :

 

  • Du passeport qui doit être à au moins six mois de sa date d’expiration et contenant trois pages vides dont deux côte à côte ;
  • D’une photocopie des pages où se retrouvent la photo et la signature dans le passeport ;
  • D’un formulaire de demande à remplir en ligne, qui est ensuite imprimé et signé ;
  • De deux photos d’identité au format adéquat ;
  • D’un formulaire de déclaration qui doit être rempli et signé.

 

Une lettre de motivation s’ajoutera à cette liste s’il s’agit d’un visa valable pour une année. Pour les enfants, il faudra ajouter une photocopie de l’acte de naissance ou du livret de famille ainsi qu’une lettre les autorisant à voyager et la photocopie des pièces d’identité de leur parent. Il ne faut surtout pas oublier sa carte bancaire qui sera utile lors du paiement.