Programme visa ESTA – Procédure de voyage et transit

etats unis visa

Le Visa Waiver Program ou Programme d’exemption de visa pour Visa USA permet aux ressortissants des pays éligibles de voyager aux États-Unis, sans passer par la procédure parfois très longue de demande de visa.

 

Ceci à la condition que le séjour ne dure pas plus de 90 jours. Le département de la sécurité intérieure ou Department Of Homeland Security (DHS) a établi des exigences et des règles auxquelles doit répondre toute personne qui prétend bénéficier de l’ESTA.

 

Le programme d’autorisation de voyage électronique pour une courte durée s’adresse aux ressortissants français et à ceux des 37 autres pays exemptés de visa USA. Vous pouvez avoir accès à la liste des pays éligibles via Internet.

 

Le temps passé au pays de l’oncle Sam devra également être de trois (3) mois tout au plus, et à des fins touristiques, ludiques ou pour le business. Vous retrouverez ci-dessous quelques raisons de voyage autorisées par l’ESTA.

 

Voyage aux États-Unis : les raisons valables pour l’ESTA

L’autorisation ESTA pour les Etats-Unis vous dispense de visa pour entrer sur le territoire américain pour 90 jours maximum, pour un but précis. Vous pouvez donc être autorisé à entrer aux États-Unis, exempté de visas pour :

 

  • faire du tourisme: l’Amérique est un pays idéal pour un séjour touristique, avec ses nombreux sites et monuments à visiter ;

 

  • effectuer une visite scolaire: certaines écoles peuvent faire une demande d’ESTA pour chacun de leurs élèves pour un voyage scolaire aux USA ;

 

  • passer des vacances ou les congés, seul, en famille ou avec un groupe d’amis
  • rencontrer des partenaires d’affaires ;

 

  • suivre un traitement médical: l’on retrouve aux USA les meilleurs hôpitaux et les meilleurs médecins au monde ;

 

  • rendre visite à un proche (famille, ami, connaissance) ;
  • négocier un contrat ;

 

  • participer à une conférence ou une convention sur l’éducation, la science, ou le commerce ;

 

  • participer gratuitement à des évènements, concours musicaux ou autres compétitions regroupant des amateurs ;

 

  • participer aux activités sociales, fraternelles ou de service ;

 

  • suivre une formation à court terme. Notez ici que vous ne devez pas recevoir de paiement provenant d’une source américaine, sauf pour le règlement des frais supplémentaires liés à votre court séjour aux États-Unis.

 

 

Quelques buts de voyage non admissibles par le programme ESTA

Certaines activités ne peuvent être effectuées aux USA si vous voyagez avec une autorisation ESTA. Il faudra dans ce cas, demander un visa non immigrant (visa touristique, visa d’affaires et autre type de visa) auprès de l’ambassade ou du consulat américain. Il s’agit entre autres de :

 

  • poursuivre ses études universitaires, académiques, professionnelles, non académiques ;

 

  • travailler aux États-Unis, vous avez décroché un contrat d’embauche ou avez été muté ou transféré dans une filiale de votre entreprise aux USA, vous devez obtenir un visa de travail auprès de l’ambassade américaine ;

 

  • demeurer sur le territoire américain en tant que résident permanent: vous ne pouvez prétendre obtenir la Green Card ou Carte verte alors que vous êtes entré sur le sol américain avec une exemption de visa ;

 

  • travailler pour un média étranger, notamment la presse écrite, la radio, le cinéma, etc.

 

 

Par ailleurs, vous devez non seulement être ressortissant d’un pays éligible au programme d’exemption de visa, voyager pour un but admissible à l’ESTA, mais également remplir d’autres conditions.

 

En effet, vous devez avant tout vous rassurer que votre E visa est valide. Un billet d’avion aller-retour mentionnant un vol retour devra être présenté aux autorités américaines. Votre transporteur aérien ou maritime doit être agréé et approuvé par le programme ESTA visa d’entrée aux États-Unis.

 

Avoir le bon type de passeport pour profiter de l’ESTA

Pour séjourner aux USA grâce à l’autorisation d’entrée sur le territoire américain sans obligation de visa, vous devez avoir en votre possession un passeport en cours de validité, délivré par un des pays membres du Programme d’exemption de visa pour voyager.

 

L’échéance de la validité du passeport doit être au moins de 6 mois après la date prévue pour votre voyage aux États-Unis. Les passeports éligibles sont les passeports électroniques et les passeports lisibles à la machine délivrés par les autorités consulaires du pays du voyageur.

 

Le passeport électronique ou e-passeport comporte une puce dans laquelle toutes vos informations sont stockées. Deux types de données sont insérés dans cette puce. Il s’agit d’une part de deux lignes d’éléments lisibles à la machine et d’autre part, des renseignements de reconnaissance faciale.

 

À l’aéroport, l’agent de contrôle peut simplement scanner la puce du passeport biométrique afin de vérifier l’identité du voyageur et confirmer ses informations. Ce type de passeport dispose également d’un symbole international, estampillé sur la couverture, et qui le rend facile à identifier.

 

Quant au passeport lisible à la machine, délivré avant le mois d’octobre 2005, il contient des données alphabétiques, numériques et aussi symboliques.

 

On retrouve sur la page des informations personnelles, et précisément sous la photo du propriétaire de ce passeport, deux lignes de texte qui contiennent les informations liées à la biographie du voyageur.

 

La page qui contient les données lisibles à la machine est scannée pour s’assurer que les informations de la personne qui voyage correspondent bien à celles du passeport. Cette précaution compte parmi de nombreuses autres, prises pour assurer la sécurité intérieure du pays.

 

Voyager au Canada, au Mexique ou aux autres îles proches  

La durée du séjour aux États-Unis se doit d’être d’une durée maximale de 90 jours. Toutefois, vous avez la possibilité de quitter momentanément le sol américain et y revenir.

 

Il faut juste veiller à ce que la durée totale comprise entre votre entrée aux USA et votre sortie du territoire n’excède pas les 90 jours autorisés. Pour un long séjour, vous avez besoin d’un visa conventionnel délivré par une agence consulaire.

 

De ce fait, vous pouvez profiter de votre exemption de visa pour effectuer un voyage au Canada, au Mexique ou sur une île voisine de votre choix. Bien que vous utilisiez votre autorisation de voyage sans visa pour vous rendre au Canada, cela ne vous dispense pas d’être en conformité avec les formalités d’entrée canadiennes.

 

Vous pouvez obtenir des informations complémentaires en vous rendant sur le site du Bureau américain des douanes et de la protection frontalière (US Customs and Border Protection).