Choisissez la langue:

Quand faut-il un visa pour les États-Unis ?

 

Quand faut-il un visa pour les États-Unis ?

 

Le visa est un document très important qui permet aux autorités d’un pays de contrôler l’immigration sur leur territoire. Il est établi par les institutions compétentes du pays de destination et apparaît comme une autorisation de séjour.

 

Il s’agit d’une condition sine qua non à remplir pour entrer dans un pays étranger, surtout s’il s’agit des États-Unis. Cependant, il existe des conditions particulières dans lesquelles vous n’avez pas besoin d’un visa pour aller aux USA. Nous vous faisons le point sur le sujet afin de savoir quand faire son ESTA USA ?

 

Le visa, une nécessité pour aller aux États-Unis

 

Que ce soit par voie terrestre, maritime ou aérienne, toute personne désireuse de voyager aux USA doit faire sa demande de visa. Ce pays ne lésine pas sur la sécurisation de ses frontières. Pour voyager en toute sérénité, vous devez avoir votre visa associé à l’un de vos documents d’identification.

 

Le visa indique des informations telles que :

 

  • La durée du séjour ;
  • La date de délivrance ;
  • La durée de validité ;
  • L’autorité ayant octroyé le document.

Il s’obtient après avoir fait une demande officielle à l’ambassade. Vous aurez également à passer un entretien en anglais dans la même institution. Il est donc important de réunir toutes les pièces justificatives et de vous préparer aux diverses questions que l’on vous posera.

 

Il faut noter que les visas et leurs coûts diffèrent en fonction du motif de leur établissement. Vous devez donc savoir le type de visa le mieux approprié aux raisons qui vous poussent à voyager.

 

Transiter par les USA ou visiter le territoire

 

Si vous faites partie des nombreux touristes qui visitent chaque année les USA, il vous faudra un visa de type B pour être autorisé à explorer les merveilles de ce pays. Il en est de même lors d’un voyage d’affaires.

 

Cependant, si vous ne souhaitez que faire une escale dans le pays de l’oncle SAM ou que votre trajectoire vous impose d’y entrer, vous aurez besoin d’un visa de type C.

 

Voyager pour des raisons diplomatiques ou économiques

 

Le visa de catégorie A est le mieux approprié pour aller aux USA en tant que diplomate. Tous les Français réunissant les conditions nécessaires peuvent demander à obtenir ce visa. Il s’attribue généralement aux :

  • Chefs d’État ;
  • Hauts dignitaires ;
  • Hauts fonctionnaires.

Avec l’expansion de la création d’entreprises à l’étranger, plusieurs personnes sont attirées par le marché des USA qui est assez prisé. Il vous faudra un visa de la catégorie E si vous souhaitez étendre vos activités sur le territoire américain.

 

En matière d’investissement économique, il existe un projet de création d’un visa Start-up qui permettra aux étrangers de se lancer dans l’entrepreneuriat aux États-Unis.

 

Voyager pour des raisons professionnelles

 

Travailler aux USA est un rêve qui nécessite une parfaite connaissance du marché du travail dans cette partie du globe. Si vous avez pu décrocher un emploi, vous pouvez demander un visa de catégorie H pour démarrer ou continuer votre vie professionnelle.

 

Cependant, les agents en missions tels que les fonctionnaires doivent avoir un visa G pour effectuer leurs missions en toute légalité. Si vous êtes journaliste ou que vous devez effectuer une couverture médiatique, le visa I est le mieux adapté pour vous.

 

Le visa pour les études et les stages

 

L’éducation dans les universités aux USA peut être très chère surtout dans les écoles. La plupart des étudiants immigrants y entrent avec une bourse.

 

Dans tous les cas, il vous faut un document de type F pour être en règle et étudier dans les meilleures conditions. Il faut rappeler que vous ne pourrez pas travailler en dehors du campus pendant votre première année d’étude avec ce visa.

 

Dans la même optique, le visa J est délivré aux jeunes qui souhaitent forger leur avenir professionnel, en commençant par un stage. Encore appelé visa de stage, le document J vous permettra de réaliser votre stage dans n’importe quelle entreprise. La catégorie J1 de ce type de visa est intéressante pour les personnes désireuses de travailler comme fille ou garçon au pair pendant 1 an.

 

Les visas spéciaux

 

Si votre fiancé(e) est un (e) citoyen(ne) des États-Unis, vous pourrez le (la) rejoindre après avoir obtenu votre visa de type K. Les cas spéciaux incluent aussi les travailleurs expatriés résidant en France. Ceux-ci pourront demander un visa L pour s’y rendre.

 

En cas de menace sur la sécurité, les religieux et les autres citoyens français peuvent demander respectivement un visa R et TPS pour avoir une protection temporaire.

 

Plusieurs autres visas sont disponibles en fonction du caractère spécifique du motif. Vous aurez par exemple le visa O pour les personnes surdouées et le visa P pour les sportifs et autres acteurs.

 

L’autorisation pour vivre définitivement aux États-Unis

 

À ne pas confondre avec le visa, la Green Card est une autorisation spéciale délivrée par le gouvernement. Elle vous permet de vous établir définitivement aux States. Pour l’obtenir, vous devez remplir des conditions particulières et bien réglementées. Son obtention nécessite l’étude de conditions liées :

 

  • Au travail ;
  • Au rapprochement familial ;
  • Au mariage.

Se passer du visa : l’alternative ESTA

 

Il existe des conditions dans lesquelles, le visa peut être exonéré. En effet, les voyageurs qui ne représentent aucun danger pour les États-Unis peuvent se passer du visa classique.

 

Ils devront plutôt posséder l’ESTA, l’Electronic System for Travel Authorization. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique temporaire pour effectuer de courts séjours aux USA.

 

L’ESTA est un document électronique qui s’obtient en ligne après avoir fourni des pièces justificatives telles que les informations de l’état civil et les données relatives au voyage. Son établissement est beaucoup plus facile et plus pratique que celui du visa standard.

 

Rendu obligatoire depuis 2009 pour tous les séjours de 90 jours maximum, l’ESTA convient particulièrement aux touristes. Cependant, il n’est pas accessible à tout le monde.

 

Pour bénéficier de l’autorisation de voyage ESTA, il faut être ressortissant de l’un des 37 pays ayant signé le programme Visa Waiver.

 

De plus, votre passeport doit forcément être biométrique ou à lecture optique. En outre, il est nécessaire de s’orienter vers une société de transport reconnue et acceptée par les États-Unis. Il faut rappeler que l’ESTA est valide pendant deux ans et peut être renouvelé autant que le voyageur en aura besoin.

 

Vous savez désormais les indispensables à maîtriser lorsque vous envisagez d’entrer aux États-Unis. N’hésitez pas à démarrer au plus tôt les démarches, car certains délais peuvent être très longs.