Choisissez la langue:

C’est quoi l’ESTA Etats-Unis ?

 

C’est quoi l’ESTA Etats-Unis ?

 

Pour mieux veiller sur la sécurité de son territoire, les USA ont mis sur pied un système permettant de contrôler les voyageurs qui souhaitent entrer dans le pays. Ce système qui s’avère très pratique et surtout très rapide, se nomme en réalité ESTA. (Quand faire sa demande Esta pour les États-Unis). Il présente plusieurs atouts qui malheureusement ne sont pas à la portée de tous.

 

Il y a des critères à remplir au préalable pour être éligible à ce programme. Alors, que signifie ESTA ? Quels sont les pays pouvant bénéficier de ce système ? Quels sont les critères à remplir pour être éligible à ce programme ? On vous donne toutes les informations nécessaires à ce sujet.

 

Que signifie l’ESTA ?

 

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un sigle anglais qui signifie « Système Electronique d’Autorisation de Voyage ». Comme son nom l’indique déjà, l’ESTA est un système électronique qui permet d’obtenir une autorisation de voyage pour les États-Unis.

 

Entrée en vigueur depuis août 2008, l’autorisation ESTA concerne uniquement les voyageurs qui sont membres de la VWP c’est-à-dire du « programme d’exemption de visa ». En effet, l’ESTA ne remplace pas le visa classique. Il y a bel et bien une différence entre les deux.

 

L’ESTA n’est réservée qu’à une certaine catégorie de voyageurs, plus précisément à ceux qui veulent entrer aux USA juste pour de courts séjours.  Ce qui signifie que le motif de voyage doit être soit le tourisme, soit les affaires ne pouvant excéder une durée de 90 jours lors d’un séjour.

 

Si vous comptez donc faire une demande d’ESTA pour des activités où vous serez obligés de vous installer aux USA, cela ne vous sera pas possible. Il vous faudra faire une demande de visa.

 

La demande de visa ne connait pas véritablement toutes ces restrictions, il suffit de vous rendre dans une ambassade des Etats-Unis de votre pays et de suivre la démarche à prendre lorsque l’on décide de faire une demande de visa. Et là, le visa vous est délivré en fonction de vos motivations et de la durée que vous comptez passer sur le sol américain.

 

Dans ce cas, pas besoin de faire d’abord partie du programme d’exemption de visa pour faire votre demande de visa. Le visa classique est quasiment ouvert à tous les pays. Par exemple, si vous voulez vous rendre aux USA pour des études, pour y chercher du travail, en bref pour vous y installer pour une durée relativement longue, faites votre demande de visa et vous serez épargnés de toute contravention.

 

Parce que, même si vous faites partie des pays membres du programme d’exemption de visa et que vous avez obtenus une approbation ESTA, vous devrez respecter les délais que vous imposent l’ESTA. Au cas contraire, vous êtes exposés à de nombreuses sanctions.

 

Quels sont les pays qui bénéficient de l’ESTA Etats-Unis ?

 

Le programme d’exemption de visa est composé de 38 pays. La plupart de ces pays sont issus de l’espace Schengen et par conséquent de l’Union Européenne. Ce sont les ressortissants de ces pays qui sont habiletés à faire une demande d’autorisation d’ESTA. Ça veut dire que si un voyageur ne fait pas partie d’une de ces nationalités, sa demande d’autorisation est d’office vouée à l’échec.

 

Ces pays sont : l’Allemagne, l’Andorre, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, la Brunei, le Chili, la Corée du Sud, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, le Malte, Monaco, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, le Saint-Marin, Singapour, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, la Taiwan.

 

Quelles sont les formalités à remplir pour être éligible à l’ESTA USA ?

 

Afin de profiter du programme d’exemption de visa, le voyageur doit absolument être un ressortissant de l’un des pays cités en sus. A cet effet, les ressortissants de certains pays sont automatiquement exclus du système ESTA. Il s’agit par exemple de certains pays marqués par la guerre comme l’Irak, l’Iran, la Syrie, le Soudan aussi, pour ne citer que ceux-là.

 

Si par exemple un voyageur a une double nationalité et qu’une de ses nationalités fait partie des 38 pays qu’on a cités ci-dessus, il doit utiliser cette nationalité pour faire sa demande ESTA. Il doit justement utiliser son passeport du pays membre de la VWP.

 

Ce dernier aspect nous permet d’arriver sur la deuxième formalité qui est celle du passeport. Pour pouvoir faire sa demande d’autorisation ESTA, il faut impérativement être en possession d’un passeport électronique ou biométrique compatible avec les systèmes électroniques de l’administration américaine.

 

En rappel, le numéro du passeport est indispensable pour faire sa demande d’autorisation ESTA. C’est une information qui permet aux services américains chargés de l’immigration de vérifier au préalable l’identité du voyageur.

 

Le motif de votre voyage est aussi une condition que vous devez respecter. Puisque la durée du séjour aux États-Unis avec l’autorisation ESTA ne doit pas dépasser 90 jours, les raisons de votre séjour (ou vos séjours) doivent rester concentrées dans le cadre d’un voyage touristique, d’un voyage d’affaires ou d’un voyage professionnel.

 

Il s’agit avec cette autorisation de visiter par exemple les USA, d’y aller pour passer des vacances avec un ami ou un membre de sa famille, de participer à des conférences, de faire un séjour linguistique, de rencontrer des partenaires ou des clients avec qui on souhaite peut-être signer des contrats et autres.

 

Pour être éligible à l’ESTA, on n’oubliera pas le fait que le voyageur devra être capable d’emprunter soit la voie aérienne, soit la voie maritime, avec notamment une compagnie reconnue par le gouvernement américain. Aussi, il faudrait acquérir au préalable des billets d’avions aller et retour.

 

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

 

L’autorisation ESTA a une durée de validité de 2 ans. Cette validité commence dès lors que vous avez reçu le courriel de confirmation de votre demande d’autorisation. Au cours de ces deux années, il vous est possible de faire plusieurs voyages aux USA.

 

La règlementation à ce sujet prévoit 180 jours de séjours cumulés en une année et pas plus de 90 jours au cours d’un séjour. Cela veut dire que vous devez gérer votre autorisation de manière à respecter ce délai de 180 jours prévu en une année.

 

En cas de non-respect de ces règles, vous êtes exposés à des sanctions. Vous pouvez par exemple être interdit de séjours aux USA pendant une période de 10 ans etc…

 

Mais il est important de rappeler que la validité de votre autorisation ESTA peut s’écourter si votre passeport expire avant. Si votre passeport expire alors que votre autorisation est encore valide, cette expiration du passeport annule forcément votre autorisation à laquelle elle est rattachée.

 

Comment faire une demande d’ESTA ?

 

La demande ESTA se fait en ligne. Il vous est simplement présenté un formulaire, le formulaire ESTA, que vous devez remplir. Vous y marquerez vos informations personnelles (le nom, le prénom, l’âge, la profession et autres), les raisons de votre voyage sur le territoire américain, les coordonnées permettant de vous retrouver facilement en cas de problème etc. Et ensuite vous passerez à un interrogatoire qui concerne beaucoup plus votre casier judiciaire, votre santé etc.

 

Bien plus, il faut payer les frais d’ESTA qui s’élèvent à 14 dollars américains. Puisque la demande d’exemption de visa se fait sur internet, il vous faut nécessairement une carte bancaire pour que vous puissiez vous acquitter de ces frais. La carte VISA, MasterCard, PayPal, American Express sont les plus connus dans ce processus.

 

Après avoir fait tout cela, vous validez vos informations et vous attendez la confirmation par courriel de votre demande, si vous remplissez toutes les conditions bien évidemment. La confirmation vous est envoyé juste quelques minutes après la validation, au cas contraire vous l’attendez dans un délai de 72 heures.