Le Chili se joint au Programme d’Exemption de Visa

Chili et l'ESTA

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorisation) est un programme permettant aux citoyens de certains pays d’entrer sur le territoire américain avec un passeport électronique. Lancé en 2008, il avait pour but au départ d’améliorer l’efficacité des contrôles d’immigration au niveau des frontières américaines afin de réduire le risque d’attentat terroriste.

De nos jours, ce programme est susceptible de stimuler à la hausse la croissance économique américaine tout en créant de nouveaux emplois. Le Chili, ce pays d’Amérique latine rejoindra bientôt les rangs des pays membres de ce programme. Découvrez les différents avantages dont pourront bénéficier les citoyens chiliens une fois en mesure d’effectuer une demande pour obtenir ce formulaire.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’ESTA tire son origine du VWP (Visa Waiver Program). C’est un programme américain donnant la possibilité à tous les citoyens des pays qui y adhèrent d’être exempté de visa tout au long de leur séjour aux États-Unis. Cette exemption ne fonctionne que si la durée de votre séjour est limitée à 90 jours.

Un voyageur désirant rester aux États-Unis pendant plus de 90 jours aura besoin d’un visa long séjour. L’ESTA est le formulaire d’entrée électronique utilisé par chaque voyageur éligible à ce programme pour entrer sur le sol américain. Avec ce formulaire, les citoyens des pays du VWP n’ont plus besoin de se tracasser à rassembler les documents nécessaires afin d’obtenir un simple visa pour visiter les États-Unis.

Il est d’autant plus précieux pour ceux-là qui ont l’habitude de faire des voyages de courte durée entre leur pays et les États-Unis plusieurs fois pendant l’année. Les pays ayant intégré le VWP étaient au nombre de 37 en 2019. Ce nombre augmentera avec l’inclusion du Chili cette année. L’ESTA est grandement similaire au visa Schengen disponible au sein de la zone Schengen de l’Union européenne.
C’est un visa permettant à une personne de faire un voyage de courte durée dans tous les pays membres de l’espace Schengen du moment qu’elle possède une carte de séjour.

À qui s’adresse l’ESTA ?

La demande d’autorisation ESTA s’applique à :

  • tous citoyens ressortissants de pays prenant part au VWP ayant l’intention d’entrée sur le territoire des États-Unis et d’y séjourner pendant moins de 90 jours ;
  • tout citoyen utilisant les méthodes de transportations aériennes ou maritimes ;
  • tout citoyen d’un quelconque âge (mineur ou adulte) bénéficiant effectivement d’une exemption de visa ;
  • tout citoyen dont le but est de cumuler au cours de son voyage vacances-travail ;
  • même les voyageurs dont l’objectif est juste de transiter à travers les États-Unis pour atteindre leur pays de destination.

Pourquoi les Chiliens doivent-ils opter pour l’ESTA ?

Avec cette autorisation de voyage électronique, les bénéficiaires du VWP n’ont plus à passer des heures dans les salles d’attente des ambassades et consulats américains de leur pays. Grâce à l’ESTA, vous pouvez dire adieu au visa de tourisme. Vous n’aurez plus besoin de visa pour voyager lorsque vous voulez faire une brève visite aux États-Unis.

Un site web conçu par le Department of Homeland Security et United States Customs AMD Border Protection américain se charge d’enregistrer votre formulaire et de vous envoyer l’autorisation une fois qu’elle sera approuvée par les autorités américaines. De plus, l’ESTA n’est pas une autorisation utilisable une seule fois.

Une fois qu’elle vous a été remise, elle est valable pendant une durée de 2ans. 2ans au cours desquelles il vous sera possible de voyager sur le territoire américain sans que vous ayez besoin d’un visa. Cela donne également la possibilité aux services de l’immigration américaine, la possibilité d’apprendre plus de détails sur chaque voyageur désirant rentrer sur le territoire de leur pays.

Quels sont les pays éligibles à l’ESTA ?

Tous les pays ayant intégré le programme VWP sont en mesure d’accorder à leurs citoyens la chance d’être exemptés de visa pour aller aux États-Unis. La liste comprenait jusque-là près d’une quarantaine de pays. On peut, entre autres, citer l’Andorre, l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, et bien d’autres pays.

Le Chili rejoint cette année ce cercle très fermé de pays privilégié. Cela signifie que ce pays a reçu la certification du Département de la Sécurité intérieure en ce qui concerne le respect des normes de sécurité strictes comme tous les autres pays du VWP. Il est le seul pays d’Amérique latine désormais membre de ce programme d’exemption de visa.

Étapes à suivre pour faire sa demande d’autorisation de voyage

Contrairement au processus d’obtention d’un visa qui est extrêmement compliqué, celui d’obtention de l’ESTA est plutôt simple. La demande doit être faite au moins trois jours maximum avant votre départ pour obtenir l’autorisation à temps.

Pour obtenir une autorisation ESTA, il est important que le demandeur vérifie d’abord son passeport. Un citoyen souhaitant bénéficier de l’ESTA doit s’assurer qu’il possède un passeport biométrique ou un passeport à lecture optique. Il doit posséder un passeport en cours de validité devant être valable tout au long de la durée du séjour en Amérique. Si votre passeport expire au cours de la période de validité de 2ans de l’ESTA alors vous aurez besoin de faire une nouvelle demande avec votre nouveau passeport.

Une fois votre passeport prêt, il vous faut vous connecter sur le site web dédié à la demande d’autorisation ESTA. Il n’existe qu’un seul site web officiel géré par le gouvernement américain capable de délivrer l’ESTA. Le site web est disponible en plusieurs langages donc les Chiliens n’auront pas de soucis à se faire pour comprendre les instructions.

Sur le site web, il est demandé aux voyageurs de remplir le formulaire de demande. Les informations exigées visent à décrire en détail la personne voulant recevoir l’autorisation. Il s’agit des noms, date de naissance, des coordonnées, du pays de résidence et bien entendu des données personnelles de votre passeport.

Chaque formulaire dispose également de questions concernant l’historique de voyage du demandeur aux USA, sa santé et les potentiels problèmes qu’il a pu avoir avec la loi américaine. Le formulaire peut très bien être rempli par une tierce personne du moment que les informations qui y sont notées sont véridiques.

En cas de réponses fausses, les agents de l’Agence d’immigration sont habiletés à vous interdire l’accès aux États-Unis malgré votre autorisation ESTA valide.

Étape dernière de l’application ESTA

Il ne vous reste plus qu’à régler les frais de demande par carte bancaire et à l’envoyer. Elle sera examinée rigoureusement par les autorités. Vous recevrez l’autorisation dans un délai allant de quelques minutes à 24h environ. L’autorisation sera envoyée en format PDF sur l’adresse email que vous aurez incluse dans le formulaire.

Il faudra ensuite l’imprimer et la garder précieusement tout au long de votre voyage. Notez cependant que l’autorisation ne vous garantit pas l’entrée dans le pays. Il peut vous permettre de voyager aux États-Unis, mais à votre arrivée un agent peut très bien décider que vous n’êtes pas admissible au pays. Pour ceux qui utilisent la voie terrestre, l’ESTA n’est pas obligatoire. Il leur faut remplir un simple formulaire I-94W au niveau du contrôle des frontières.

L’ESTA est un programme remarquable facilitant l’accès aux États-Unis à des millions de personnes dans le monde. L’intégration du Chili à ce programme permettra à ceux des 200 000 Chiliens visitant chaque année les États-Unis pour des raisons de loisirs de voyager plus confortablement.