ESTA pour les îles Mariannes du Nord

iles mariannes

ESTA pour les îles Mariannes du Nord : en avez-vous besoin ?

L’ensemble des îles Mariannes du Nord constitue un territoire américain. Les formalités d’entrée dans la zone sont donc similaires à celles en vigueur aux États-Unis. Tout voyageur étranger doit présenter un billet d’avion, un passeport valide et un titre de séjour à l’embarquement. Les ressortissants de certains pays bénéficient toutefois d’une exemption de visa et peuvent faire une demande d’autorisation de voyage électronique à la place.

 

Qu’est-ce que l’ESTA ?

Tout citoyen étranger doit posséder un visa pour rentrer sur le territoire américain. Il fallait autrefois effectuer une demande auprès de l’ambassade ou du consulat pour obtenir ce document. Cependant, la procédure est facilitée depuis quelques années grâce au programme d’exemption de visa qui inclut de nombreux pays notamment ceux de l’espace Schengen.

Ainsi, les ressortissants de ces pays n’ont plus besoin de suivre les longues démarches auprès des consulats et ambassades pour obtenir un visa pour les séjours de courte durée. Ils doivent juste faire une demande ESTA (Electronic System Travel Authorization) en ligne. Cette autorisation de voyage électronique ou e-visa leur donne la permission d’entrer sur le territoire américain.

 

À qui s’adresse l’ESTA ?

L’ESTA s’adresse uniquement aux ressortissants des 37 pays qui participent au programme d’exemption de visa. À part la zone Schengen, il y a par exemple le Japon, la Corée du Sud ou encore l’Irlande.

Seuls les touristes qui prévoient de rester aux États-Unis pour une durée de moins de 3 mois peuvent solliciter un visa électronique. Ce dernier remplace donc un visa d’affaires, un visa de transit ou encore un visa vacances si les conditions d’entrée sont respectées. Les participants des colloques, conférences ou foires peuvent également effectuer une demande de voyage électronique.

 

Un mineur a-t-il besoin d’un visa électronique pour un voyage aux îles Mariannes du Nord ?

Toute personne désirant séjourner aux îles Mariannes du Nord doit détenir un visa et un passeport. Les mineurs ainsi que les nouveau-nés sont également inclus dans cette catégorie. L’un des parents ou le tuteur légal se charge donc de sa demande passeport. Celui-ci doit se munir d’une carte nationale d’identité et d’autres pièces justificatives.

Concernant le visa électronique, les démarches peuvent être réalisées par un membre de la famille ou encore un ami. Il peut être un résident au pays ou non. À noter que cette possibilité est également valable pour les adultes.

 

Quelles sont les formalités d’obtention de ce type de visa ?

La première condition pour avoir son visa électronique est d’être un ressortissant de l’un des 37 pays inclus dans le VWP. Ensuite, le voyage doit durer 90 jours maximum. Il est aussi essentiel de disposer d’un casier judiciaire vierge pour bénéficier de l’autorisation de voyage électronique.

En outre, le voyageur doit être en possession d’un passeport valide pendant 6 mois au minimum. Celui-ci ne doit pas expirer dans les 3 mois après la fin du séjour. Il s’agit d’ailleurs de l’un des documents nécessaires à fournir durant la procédure. À noter que seuls les modèles biométrique et électronique sont acceptés. Vous devez également fournir un justificatif de votre situation financière.

 

Comment obtenir votre visa électronique ?

Vous devez remplir le formulaire de demande d’ESTA en ligne pour obtenir votre visa de court séjour d’entrée sur le territoire des îles Mariannes du Nord. Pour ce faire, il faut fournir des informations personnelles vous concernant notamment vos noms et prénoms, votre date de naissance, votre profession, votre numéro de passeport ou encore votre adresse.

Les autorités américaines exigent également des renseignements sur votre voyage notamment les motifs. Vous devez aussi fournir des informations sur votre état de santé notamment si vous souffrez de maladie transmissible. Par ailleurs, votre billet aller-retour doit provenir de compagnies aériennes approuvées par les USA, tout comme si vous venez en bateau de croisière.

 

Qu’en est-il des frais de visa ?

Le traitement des visas est soumis à des frais de 4 dollars américains. Le paiement se fait uniquement par carte de débit ou par carte bancaire. 10 $ supplémentaires sont ensuite déduits de votre compte si votre visa est accordé. Dans le cas contraire, aucun autre service n’est facturé.

Il est par ailleurs à noter que vous devez obligatoirement remplir le formulaire de demande de visa électronique en anglais américain. Les polices et les tailles des caractères doivent également être en accord avec les normes du pays.

 

Les demandes de visa sont-elles toujours approuvées ?

Le Département de l’Immigration répond à votre de demande de visa électronique par courrier électronique en 72 h au maximum. La réponse n’est pas systématiquement positive. Trois possibilités peuvent en effet se présenter.

Visa accordé

Vous avez l’autorisation d’entrer dans le territoire. Il est cependant important de remarquer que le Service des douanes et de la protection des frontières peut exiger un rapatriement à votre arrivée dans les aéroports. La décision ultime de vous ouvrir les portes du pays leur revient effectivement.

Par ailleurs, il n’est pas obligatoire d’imprimer l’email d’approbation. Toutes les informations concernant votre ESTA sont déjà stockées dans les bases de données. Néanmoins, il est toujours préférable d’avoir une photocopie du document sur vous afin d’éviter les désagréments en cas de bug des ordinateurs.

Visa refusé

Un refus signifie que vous n’êtes pas éligible pour l’obtention d’une autorisation de voyage électronique. Vous pouvez toutefois tenter une procédure de demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat.

Vous devrez ainsi préparer des dossiers spécifiques comme une photo d’identité conforme, un passeport, des justificatifs de situation financière, un casier judiciaire ou encore une lettre mentionnant les raisons de votre voyage. Il est également obligatoire de prendre rendez-vous pour une entrevue physique. En outre, vous pouvez renvoyer une autre demande d’ESTA après avoir apporté des modifications à vos réponses.

Autorisation en vérification

Les dossiers à traiter sont nombreux. Il arrive donc que le système mette un peu de temps à examiner votre requête, d’où cette réponse. Cela ne signifie pas toujours que la demande de visa pour se rendre aux îles Mariannes du Nord sera refusée.

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles il est vivement conseillé de penser à envoyer votre requête au moins 72 h avant votre départ. Vous pouvez cependant entamer les démarches bien avant afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires comme aller à l’ambassade pour obtenir le visa demandé en cas de problème.

 

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

Ce type de visa est valable pendant 2 ans à partir du jour où vous avez reçu l’approbation. Vous pouvez l’utiliser et le mettre à jour durant cette période tant que votre passeport biométrique ou électronique n’a pas atteint sa date d’expiration. Une limite 6 mois par an est par contre imposée.

Il est à noter qu’un changement de passeport annule immédiatement la validité de votre autorisation de voyage électronique. Une modification de votre statut marital, votre sexe ou encore votre citoyenneté nécessite également un renouvellement de votre demande de e-visa.

 

En résumé

L’ESTA est donc une mesure qui facilite l’accès des ressortissants de certains pays à tous les territoires américains à travers le monde, notamment les îles Mariannes du Nord. Il est uniquement valable pour les voyages de moins de 3 mois. Ceux qui souhaitent rester plus longtemps doivent déposer une demande de visa long séjour à l’ambassade ou au consulat. Toute autre tentative de prolongation illégale est passible de punition.

Un système similaire est appliqué pour entrer sur le territoire australien. Il s’adresse aux citoyens des États-Unis, du Canada, de Singapour encore de Hong Kong. Le Canada, quant à lui, propose l’AVE aux ressortissants de plus de 45 pays dont nombreux font partie de l’Union Européenne.