Choisissez la langue:

Quels visas pour les Etats-Unis ?

Quels visas pour les Etats-Unis ?

 

 

Les États-Unis sont un ensemble de 50 États non autonomes de l’Amérique du Nord. C’est un vaste pays qui dispose d’importantes ressources naturelles et humaines. L’atmosphère et les conditions de vie sur le sol américain sont meilleures.

 

La visite de ce fameux pays est donc, à juste titre, très convoitée. L’entrée n’est cependant pas aisée puisqu’il faut remplir plusieurs conditions. Aux nombres de ces dernières, figure la possession d’un visa valide. Découvrez dans cet article, les différents types de visas américains.

 

Qu’est-ce qu’un visa américain ?

 

Le visa est un document officiel, délivré par l’ambassade du pays à visiter afin d’en permettre l’entrée et la résidence. Il est rattaché à une autre pièce importante qui est le passeport. Les accords entre les pays d’une même région peuvent permettre d’accéder dans certains États avec un simple passeport. Mais il faut nécessairement l’autorisation de séjour pour tout citoyen d’une autre nation pour fouler le territoire américain.

 

Les États-Unis sont un pays où sont installées des milliers d’organisations, structures et entreprises. Ils reçoivent donc différentes catégories de personnes. Afin d’assurer la transparence et l’équité dans les entrées, la migration américaine a établi une liste exhaustive de visas. Il existe ainsi, une cinquantaine de types de visas, dont chacun, correspondant à une catégorie spécifique de voyageurs.

 

Chaque visa possède une durée fixe de validité avant la fin de laquelle le titulaire doit retourner dans son pays. Les prix de ces autorisations de séjours sont différents et varient d’un type à un autre. Le type de visa à demander dépend essentiellement :

 

  • Du motif ou objet du voyage
  • De la catégorie et de la fonction du voyageur ;
  • Du nombre de jours à séjourner.

Qu’est-ce qu’un visa ESTA ?

 

Né en 2009, le programme d’exemption du visa est un accord conclu entre 39 pays de l’hémisphère nord. Il consiste à remplacer le visa par une carte spéciale valide pour accéder aux pays membres dont les États-Unis. Les voyageurs originaires des 38 autres nations peuvent donc se rendre en terre américaine sans visa, mais avec l’ESTA. C’est un certificat électronique délivré en 72 heures après validation de la demande de visa USA.

 

Pour avoir un visa ESTA, le demandeur doit répondre à une série de questionnaires en ligne sur :

 

  • Le but de son voyage ;
  • Ses finances (qui doivent être suffisante pour couvrir ses dépenses) ;
  • La durée maximale du séjour ;
  • L’identité de la personne à visiter (s’il s’agit d’une prise en charge par un proche).

 

Les autorités américaines examinent les différentes réponses et décident d’accorder ou non le visa au demandeur. Notons que ce visa est valide pour 90 jours et doit être demandé à nouveau pour un prochain voyage. Le demandeur ne fait aucune visite à l’ambassade, tout se passe en ligne pour l’ESTA contrairement aux visas classiques.

 

Quels sont les différents types de visas américains ?

 

Plusieurs types de visas sont disponibles en fonction du statut du demandeur et du but de son voyage. Les tarifs de ceux-ci sont fixés par le service de migration américaine et le payement est imposé à tout demandeur. Ce dernier doit consulter la liste des visas en ligne ou à l’ambassade avant d’en décider du type. On note spécialement :

 

  • Les visas A-1 pour les chefs d’État et de gouvernements ;
  • Les visas B-1 pour les hommes d’affaires et personnels domestiques ;
  • Les visas B-2 pour les touristes et les malades ;
  • Les visas C-1 pour les passagers en transit ;
  • Les visas F-2 pour les enfants de -21 ans ;
  • Les visas G-4 pour les fonctionnaires des organisations internationales ;
  • Les visas H-1C pour les agents de santé ;
  • Les visas I pour les journalistes ;
  • Les visas K-1 pour un (e) non-américain (e) fiancé à un américain (e) ;
  • Les visas M-1 pour les étudiants ;
  • Les visas R-1 pour les religieux (ses)…

 

Les visas ont une grande valeur et diffèrent d’une personne à une autre. Pour un statut donné, il faut payer un montant donné.

 

Quels sont les tarifs des visas américains ?

 

Les frais de visas américains sont généralement compris entre 150 et 405 dollars. Les montants sont consultés en ligne ou à l’ambassade et ne sont ni récupérables ni remboursables. On distingue spécifiquement :

 

  • Pour le visa ESTA (14 dollars pour une demande directe, 190 dollars pour une seconde demande après une première rejetée et entre 70 et 100 dollars pour des agences intermédiaires) ;
  • Pour les touristes, étudiants et journalistes, 160 dollars (correspondant à chacune des catégories B-2, M-1 et I de leurs visas) ;
  • Pour les commerçants, 205 dollars (montant du visa E) ;
  • Pour les fiancé(e)s de citoyens américains, 265 dollars (montant du visa K-1) ;
  • Pour les travailleurs permanents, 405 dollars.

 

À ces frais, s’ajoutent d’autres sommes supplémentaires appelés, frais de délivrance. Ces derniers varient, selon l’ambassade qui est l’administration où est établi le visa.

 

Comment établir un visa américain ?

 

Le visa américain a plusieurs avantages, mais son établissement n’est pas aisé. Il faut, en effet, suivre une longue et dense procédure, très incertaine. Tout peut tomber à l’eau pour une simple erreur. Il est donc conseillé d’avoir les bonnes informations et de donner tous renseignements aux structures adéquates. Pour établir un visa, il faut préalablement disposer d’un passeport valide et d’autres pièces administratives.

 

La première étape consiste à remplir un formulaire en ligne. Le type du formulaire dépend du type de visa. Il faut ensuite payer le tarif du visa puis procéder au dépôt des pièces pour l’établissement à l’ambassade. Il s’agit essentiellement :

 

  • Du passeport valide ;
  • De la fiche de validation du formulaire du visa ;
  • De la quittance du payement des frais de visa ;
  • D’une photo d’identité de couleur de format spécifique ;
  • D’un casier judiciaire ;
  • D’un engagement de participation d’un rendez-vous à l’ambassade.

 

D’autres pièces peuvent être complétées selon la personnalité du demandeur et le pays d’origine. Après le dépôt, le demandeur doit passer un entretien à l’ambassade avec un représentant américain.

 

Là-bas, il doit donner le motif de son voyage et la durée du séjour, mais doit également convaincre puis prouver qu’il a assez de finances pour vivre en terre américaine. Une dernière vérification de dossiers est observée et le visa peut alors être établi s’il est validé par la migration.

 

Retenons que le visa est très important pour accéder et résider aux États-Unis. Il en existe de différentes catégories et de différents tarifs. L’établissement de celui-ci passe par un processus bien défini nécessitant plusieurs pièces. Il faudra donc se mettre en règle, pour visiter le pays de l’oncle Sam.

 

A lire : 

Quel document pour aller aux Etats-Unis ?