Quel visa pour travailler aux USA ?

visa pour travailler aux USA

Si vous désirez aller aux États-Unis pour le travail, vous devez remplir certaines conditions et suivre des modalités pour obtenir un visa USA.

 

S’il est possible pour un ressortissant français de voyager aux USA sans autorisation, ceci ne donne pas la possibilité à ce dernier de pouvoir y travailler. Vous devez donc avoir une permission adéquate en fonction du métier que vous exercez.

 

De ce fait, il est bon de savoir exactement quel visa pour travailler aux États-Unis. Il en existe plusieurs types appropriés à chaque carrière, et les démarches à suivre pour en obtenir un vous seront présentées dans cet article.

 

 

Autorisation d’entrée aux USA sans pouvoir y travailler

Les États-Unis offrent aux ressortissants de certains pays la possibilité d’y entrer pour un séjour temporaire, sans passer par la procédure d’obtention d’un visa conventionnel. Il s’agit de l’exemption de visa ou ESTA USA.

 

Cette autorisation de voyage permet au ressortissant de nationalité française ou de toute autre nationalité éligible, d’entrer sur le territoire américain pour le tourisme, les loisirs, rendre visite à un proche, un voyage scolaire, les vacances ou pour les affaires, et ce pour une durée limitée à 90 jours maximum.

 

Votre visa ESTA ne pourra donc pas vous permettre de poursuivre une carrière professionnelle aux États-Unis. Si vous songez à un travail au pays de l’oncle Sam, vous devez faire une demande de visa pour travailler aux USA.

 

 

Les types de visas de travail aux États-Unis

En fonction de la profession du demandeur, il existe différentes catégories de visa pour travailler aux États-Unis. Celui-ci varie notamment suivant le domaine d’activité, mais aussi de certaines qualifications particulières du travailleur.

 

Vous avez tout d’abord les Temporary Employment visas. Ce sont donc des autorisations réservées aux personnes se rendant aux USA pour un travail ayant une durée limitée. On les appelle alors les visas de travail temporaire, regroupés dans les catégories H, L, O, P et Q. Elles comptent les types suivants :

 

  • Le type H-1B 

Ce type de visa exige que le demandeur soit titulaire d’un diplôme supérieur ou du moins d’un équivalent, et de travailler dans une profession spécialisée.

 

  • Le type H-2A 

Il est accordé aux professionnels temporaires du domaine de l’agriculture. C’est en effet celui que vous devez demander pour un travail agricole saisonnier ou temporaire.

 

  • Le type H-2B 

Ce type de visa est réservé pour le travail non agricole temporaire.

 

  • Le type L 

C’est un visa qui vous est délivré si vous êtes un travailleur ayant obtenu une mutation à l’intérieur de l’entreprise. Il s’adresse à vous si vous êtes transféré de votre entreprise vers une succursale américaine. La condition ici est que vous soyez spécialisé dans le poste que vous allez occuper aux États-Unis.

 

  • Le type O 

Il est accordé aux personnes d’exception. Il s’agit de celles ayant une renommée artistique, une certaine popularité, ayant à leur actif des réalisations reconnues.

Ce visa vous sera donc délivré si vous êtes artiste, people, sportif ou si vous avez des compétences particulières démontrées sur le plan national ou international, et qui vous ont valu l’obtention d’un prix.

 

  • Les types P-1, P-2 et P-3 

Concernent les acteurs du show business, les artistes ou encore les sportifs invités aux États-Unis pour des évènements d’exception.

 

En dehors de ceux-ci, ils existent d’autres visas de travail rattachés à votre profession. Il s’agit entre autres du visa du travail de type J qui est délivré à certains professeurs, enseignants, et certains jobs d’été dans le cadre du programme Echange Visitor Visa. Le visa I ou media visa est destiné aux membres des médias étrangers.

 

Si vous êtes un cadre ou un gestionnaire d’entreprise, ressortissant d’un pays signataire d’un traité avec les États-Unis, vous aurez besoin d’un visa E ou TN/TD. Ce visa vous permettra de faire du commerce ou investir aux USA. Vous pourrez par exemple y créer votre entreprise.

 

 

Quelques informations sur les principaux visas de travail américains

Bien qu’il y’ait plusieurs types d’autorisation de travail sur le sol américain, les visas H-1B et L-1 en sont les principaux et les plus délivrés.

 

Pour le visa H-1B ouvert aux diplômés de l’enseignement supérieur ou aux personnes effectuant une activité spéciale, le demandeur doit avoir suivi une formation en adéquation avec le travail souhaité aux États-Unis.

 

Sa durée de validité est de 3 ans maximum, mais peut être renouvelée une seule fois. Sa durée totale maximale est donc de six (06) ans. Il s’agit du type de visa le plus courant.

 

Au cours d’une année fiscale, c’est-à-dire entre le 1er octobre le 30 septembre, le nombre de ce type de visas est limité à 65.000 autorisations pour l’ensemble des requérants dans le monde. Toutefois, certains demandeurs peuvent être exemptés de ce quota.

 

C’est le cas des 20.000 premiers demandeurs titulaires d’un master américain. Et aussi des personnes qui se verront embaucher par une institution universitaire, une organisation de recherche gouvernementale ou une entité à but non lucratif.

 

Quant au visa L1, rappelons qu’il est réservé aux cadres supérieurs, directeurs ou gestionnaires d’entreprises multinationales. Cette autorisation vous est accordée en cas de mutation dans une filiale ou au siège de la société se trouvant aux États-Unis.

 

Vous devez à cet effet jouir au moins de 12 moins d’expérience consécutifs au sein de ladite entreprise. Cette année d’expérience devra avoir été effectuée au cours des trois dernières années précédant la demande de visa de travail pour les USA.

 

Cette catégorie de visa compte deux sous-types, notamment le visa L1-A et le visa L1-B. Le L1-A est renouvelable jusqu’à 7 ans, tandis que le L1-B est valide pour 3 ans et est renouvelable une fois pour une durée de deux (02) ans tout au plus. Le visa L peut intervenir dans le cadre du transfert d’employés entre sociétés affiliées.

 

Quelle est la procédure de demande de visa de travail pour les USA ?

Votre demande de visa de travail américain doit être précédée d’une offre d’emploi. En effet, l’employeur doit remplir le formulaire I-129 auprès des services d’immigration américains ou Department of Homeland Security (DHS).

 

Ceux-ci valident la requête et une autorisation de travail ou notice of approval, formulaire I-797 est envoyée à l’employeur. Une fois que vous recevez cette approbation, vous pouvez alors postuler pour obtenir un visa de travail.

 

Notez tout de même que bien que vous soyez en possession de cette note approbatrice, cela ne vous garantit en aucun cas l’obtention du visa.

 

Votre permis de travail sera confirmé par courrier électronique. Cette confirmation est envoyée dans un délai de deux à cinq jours, voire plus s’il s’agit de prolonger la validité de votre permis.

 

La procédure de demande de visa USA commence par le remplissage du formulaire DS-160. Les données doivent être renseignées en anglais, en lettres majuscules et sans accents sur les lettres.

 

Une fois la demande soumise, vous devez imprimer le formulaire de confirmation que vous apporterez à l’ambassade américaine ou au consulat lors de votre entretien. Vous devez prévoir une photo d’identité, de face avec oreilles dégagées.

 

La photo datant de moins de 6 mois doit mesurer 5cm x 5cm, et être en couleur sur fond blanc.

 

Ensuite, vous devez prendre rendez-vous à l’ambassade ou au consulat américain. La prise de rendez-vous se fait en ligne sur notre site web.

 

Payez enfin les frais relatifs à la demande de visa. Imprimez et surtout conservez bien votre reçu, car vous en aurez besoin pour votre entrevue.

 

Si vous êtes âgé de plus de 13 ans ou moins de 80 ans, l’entretien à l’ambassade est une étape obligatoire pour obtenir un visa américain. La date et l’heure du rendez-vous vous sont communiquées par l’agent consulaire.

 

Il est très important d’être ponctuel et d’apporter avec vous tous les documents demandés. Faute de quoi, votre entrevue sera purement et simplement annulée et renvoyée. Vous devez vous munir des éléments suivants pour obtenir un visa pour travailler aux USA :

 

  • Votre passeport en cours de validité, sur lequel sera estampillé le visa ;

 

  • Le reçu de paiement des frais de visa ;

 

 

  • La page de confirmation du formulaire DS-160 ;

 

  • Le document de confirmation du rendez-vous. Vous l’aurez préalablement imprimé à partir du site internet;

 

 

  • Votre photo d’identité taille passeport répondant aux caractéristiques énoncées plus haut ;

 

  • Le formulaire I-129 rempli par vous ou par l’entreprise qui vous embauche ;

 

 

  • Le formulaire I-797; la note d’approbation de la Labour Condition Approbation.

 

 

Si votre demande de visa est approuvée, vous recevrez votre autorisation de voyage aux États-Unis pour le travail, par la poste dans un délai minimum de 2 à 4 jours.

 

Les personnes mariées détentrices d’un visa de type H, L, O et P, peuvent se faire accompagner par les membres de leur famille (conjoints et enfants), qui bénéficieront du même type de visa.

 

Cette mesure ne concerne que les couples légalement mariés, car la législation américaine ne reconnait pas le concubinage.

 

Il est enfin important de savoir, que votre visa de travail aux États-Unis peut pour permettre de bénéficier de la carte de résident permanent aux USA : la Green Card ou Carte Verte.