Quelle est la durée de validité d’un ESTA ?

validite-esta

Vous êtes ressortissant français ou de toute autre nationalité éligible au programme d’exemption de visa, vous devez savoir que l’autorisation ESTA qui vous a été accordée, n’est pas limitée à une seule utilisation.

En effet, tant que la validité reste toujours valable, vous pouvez l’utiliser autant de fois que vous le souhaitez. Cependant, vous devez absolument comprendre la différence qui existe entre le temps d’utilisation de cette autorisation, et sa durée maximale d’usage.

Afin de mieux faire le distinguo, nous vous exposons ici le temps et la période de validité de votre ESTA, ainsi que les différents cas pouvant entraîner son renouvellement même s’il est encore valide.

Temps de validité de l’ESTA pour un séjour temporaire

Effectif depuis 2009, le système de voyage électronique ESTA USA permet aux ressortissants des 38 pays éligibles dont la France, l’Allemagne ou encore la Belgique, de Partir aux États-Unis d’Amérique sans visa conventionnel

Vous ne pouvez l’utiliser que si vous êtes un citoyen de l’un de ces pays, se déplaçant sur le sol américain pour un séjour d’une durée de 90 jours maximum.

Si vous souhaitez séjourner aux États-Unis pour une durée de plus de trois (03) mois, ou si vous voyagez en terre américaine pour un but autre que les loisirs, le tourisme, les affaires ou des soins médicaux, vous devrez refaire une demande normale de visa.

Il est important de savoir que l’ESTA vous permet de rester sur le territoire américain uniquement pour les raisons qui précèdent. Vous ne pourrez en aucun cas l’utiliser pour obtenir un travail ou pour faire des études.

Durée de validité de l’ESTA USA

Étant en possession d’un ESTA pour les Etats-Unis, votre temps de séjour aux États-Unis ne peut excéder les trois mois maximum consécutifs.

Comprenez bien qu’il s’agit de 90 jours non interrompus. Toutefois, cette autorisation a une validité de 2 ans et peut donc être utilisée plusieurs fois.

Et à Chacune de vos visites aux États-Unis, le temps à passer en territoire américain reste le même. La date de validité de votre autorisation de voyage sans visa prend effet à compter de sa date de délivrance. À ne pas confondre avec la date de début de votre séjour américain.

En effet, si vous avez une carte ESTA déjà utilisé pour un voyage aux USA, et que vous comptez vous y rendre à nouveau moins de deux ans après son établissement, il n’est pas nécessaire d’obtenir une nouvelle autorisation. La même autorisation peut être utilisée plusieurs fois à condition que les 24 mois de validité ne soient pas encore écoulés.

Par ailleurs, votre ESTA est établi sur la base des informations de votre passeport en cours. Ainsi, si vous avez un nouveau passeport, une nouvelle situation matrimoniale ou une nouvelle adresse, vous devrez faire une nouvelle demande pour l’établissement d’une autorisation de voyage contenant vos nouvelles données.

Au terme des deux années de validité de la carte ESTA, il faudra à nouveau remplir le formulaire de demande pour être exempté de visa.

Il est important de noter ici que les autorités américaines ne conservent pas vos précédentes demandes d’autorisation d’exemption de visa. Même si toutes vos informations restent inchangées, il faudra à chaque demande prévoir les frais y afférents.

Dans quels cas la validité d’un ESTA peut être écourtée ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’exemption de visa a une durée de validité qui est normalement de deux années.

Cependant, si cela s’avère nécessaire, une nouvelle demande pourra être faite bien que le précédent ne soit pas encore en fin de validité. Ceci peut s’avérer indispensable voire obligatoire pour certaines raisons.

La première raison qui peut restreindre le temps de validité de votre autorisation est l’expiration ou le changement de votre passeport.

En effet, si ce dernier est périmé ou si vous l’avez perdu, il ne sera plus possible pour vous de partir aux États-Unis avec l’autorisation établie sur la base dudit passeport périmé ou perdu. L’explication est tout à fait simple.

En fait, votre ESTA est une autorisation électronique directement rattachée au numéro de votre passeport biométrique ou électronique. Vous avez renseigné ce numéro sur votre formulaire en ligne lors de la soumission de votre demande.

Chaque passeport ayant un numéro qui lui est propre, votre nouveau passeport en cours de validité, portera donc un nouveau numéro. C’est pour cela que vous devez absolument faire une nouvelle demande afin que cette information soit mise à jour.

Aussi, sachant que votre ESTA a été établie suivant les données fournies sur votre formulaire de demande, le seul changement d’une seule de ces informations pourrait automatiquement entraîner l’invalidité de votre autorisation.

Les autorités américaines de l’immigration, mais aussi les compagnies aériennes sont chargées de veiller à la conformité de toutes vos données.

Cependant, vous devez noter que certaines informations telles qu’une nouvelle adresse ou destination ne sont pas jugées prioritaires. Vous pouvez donc simplement les changer en ligne sans effectuer une nouvelle procédure ni payer des frais.

Pour procéder à ces changements simples, vous devez avoir en votre possession le numéro de votre dossier.

Celui-ci vous ayant été communiqué à la suite de la demande. Vous pourrez alors procéder aux différentes corrections et votre ESTA pourra être utilisé tant qu’il restera valide pour la durée établie. Notez ici que la date d’expiration de votre exemption reste celle initiale.

Si les informations à corriger sont d’une plus grande importance, même si l’autorisation est encore valide pendant deux ans, vous devrez faire une nouvelle demande et obtenir un nouvel ESTA.

Comment connaître la validité de votre ESTA ?

Supposons que vous souhaitez vous rendre sur le sol américain, vous savez que vous avez déjà fait une demande d’exemption de visa, mais ne savez plus si elle est encore valide. Avant de vous lancer dans une nouvelle démarche, vous devez d’abord vous rassurer que la précédente autorisation de voyage électronique a bien expiré.

En plus de connaître la date limite d’utilisation de votre précédent ESTA, il est également important de vous rassurer que cette date pourra couvrir la durée du séjour aux États-Unis. Pour avoir ces informations, vous pouvez procéder de deux façons :

  • Soit en nous contactant par la forme de contact sur notre site Web.

Vous aurez pour cela besoin du numéro de votre dossier. Une fois que vous y êtes, vous accédez au statut de vote autorisation et par là même à sa date de validité.

  • Soit en recherchant dans votre boite de messagerie, le mail contenant votre ESTA, qui vous a été envoyé suite à votre demande antérieure.

En ajoutant deux ans à la date de réception du mail, vous obtenez la date d’expiration de votre autorisation. Précisons ici que la date à laquelle vous avez reçu ce mail correspond à la date du début de validité de votre ESTA.

Cependant, il se pourrait que vous n’ayez plus le numéro de votre dossier et que vous ayez également supprimé l’email qui vous avait été envoyé. Alors dans ce cas, même si la validité de votre ESTA court toujours, vous allez devoir faire une nouvelle demande.

Pourquoi renouveler un ESTA encore en cours de validité ?

Pendant la durée de validité du permis de voyage sans visa, fixée à 2 ans, il peut arriver que vous soyez dans l’obligation d’en faire une nouvelle demande avant la date butoir prévue. Ceci peut être dû à un changement d’informations.

Ainsi donc, vous devez faire une nouvelle demande d’ESTA dans les cas suivants :

  • Vous avez un nouveau passeport, avec forcément un nouveau numéro: votre ESTA est rattaché à votre numéro de passeport ;

 

  • Vous avez une nouvelle identité, un nouvel état civil, une nouvelle adresse: les données de votre en cours de validité. Ceci vous évite des désagréments avec les autorités en charge de l’immigration ;

 

 

  • Vous avez changé votre adresse mail: ceci n’inclut pas forcément d’obtenir un nouvel ESTA. Vous pouvez vous-même effectuer la modification en ligne à l’aide de votre numéro de dossier.

 

 

La procédure pour effectuer une demande d’ESTA alors que le précédent est encore en cours est simple. Vous devez simplement remplir le formulaire habituel en ligne et payer à nouveau la totalité les frais de demande et de traitement de votre dossier.

En général, vous recevez une réponse par email dans les 72 heures qui suivent la soumission de votre demande.

 

Le renouvellement automatique d’un ESTA à l’expiration : est-ce possible ?

L’ESTA est un service auquel vous avez recours lorsque vous en avez besoin. Notamment lorsque vous envisagez un voyage aux États-Unis. Il ne saurait donc être renouvelé de façon automatique. La validité de deux ans n’a pas été appliquée au hasard.

En effet, les autorités chargées de l’immigration se sont penchées sur le sujet et l’ont suffisamment étudié pour déterminer cette durée. Ceci afin de garantir la sécurité intérieure. Ainsi donc, le gouvernement américain étudie et réétudie chaque demande d’entrée aux États-Unis.

Par conséquent, à l’inspiration de votre autorisation, vous devez effectuer une nouvelle demande en renseignant à nouveau le formulaire en ligne comme si vous le faisiez pour la toute première fois.

Même si l’ESTA vous a été accordé une fois, il n’est pas exclu qu’elle vous soit refusée à votre prochaine demande. Dans ce cas, il faudra faire une demande de visa normal.

 

Quand faut-il renouveler un ESTA arrivé à expiration ?

Lorsque votre ESTA arrive à son terme, il n’est pas utile de faire immédiatement une nouvelle demande si vous n’avez de projet immédiat de voyage. Donc, vous devez choisir le bon moment pour initier votre demande.

Chaque autorisation qui vous est accordée reste valable pendant deux ans. À quoi servirait-il alors d’obtenir un nouveau visa ESTA dont la validité commencera à courir alors que vous n’êtes pas sur le point d’en faire usage ?

Aussi, pour chaque sollicitation, vous devez régler les frais requis pour l’obtention de l’autorisation d’entrée sur le territoire américain sans visa.

Le meilleur moment pour effectuer une demande d’ESTA après l’expiration du précédent est lors de la préparation de votre prochain séjour temporaire sur le sol américain.

Toutefois, cette autorisation n’est pas accordée immédiatement après l’initiation de la demande, car elle doit préalablement être étudiée et validée.  Vous pouvez donc engager la procédure quelques semaines avant la date à laquelle vous compter partir.

 

Les démarches à effectuer à l’expiration de votre ESTA

Comme précédemment expliqué, la demande d’ESTA ne doit pas juste être faite pour la simple raison que la précédente autorisation a expirée.

Vous devez avoir prévu de voyager pour les États-Unis dans les semaines à venir. Les étapes à suivre sont exactement les mêmes que pour une toute première demande.

D’abord, vous vous rendez sur le site sur lequel vous avez accès au formulaire demande d’autorisation de voyage électronique. Suivez les étapes et communiquez des informations correctes et précise.

Mais avant toute chose, rassurez que vous êtes en possession d’un passeport valide à la date prévue pour votre voyage. Cette validité devra aller au-delà prévue pour votre retour dans votre pays d’origine.

Renseignez dans le formulaire le numéro du passeport.

Notez ici à titre de rappel que même si plusieurs ESTA vous ont déjà accordés, les États-Unis ne stockent aucune de vos données. Vous devez donc remplir le formulaire comme si vous ne l’aviez jamais fait auparavant.

Une fois la demande remplie, vous devez vérifier que vous avez bien entré les bonnes informations avant de l’envoyer pour étude.

Ensuite, vous devez payer les frais relatifs à la demande d’exemption de visa. Ce n’est qu’après cette étape que votre dossier sera validé et transmise à l’autorité compétente en la matière. Le paiement peut être fait par carte bancaire ou via un compte Paypal.

Qu’il s’agisse d’une première demande ou d’un renouvellement, les frais à payer restent inchangés et ne sauraient faire l’objet d’une quelconque réduction.

La réponse à votre demande d’ESTA vous est envoyée par email à l’adresse que vous avez communiquée. Celle-ci ne doit pas forcément être la même que celle renseignée la première fois. Vo