Quelle est l’origine de la Statue de la Liberté ?

Quelle est l'origine de la Statue de la Liberte

La statue de la Liberté : que faut-il savoir ?

Si vous possédez votre ESTA pour un voyage aux USA, vous irez certainement visiter le symbole des USA, la statue de la Liberté.

Symbole d’une amitié entre la France et les États-Unis, la statue de la Liberté dont l’origine reste française, est devenue le symbole de l’Amérique. Amitié qui obligera la France a donné un présent aux États-Unis dont la valeur perdura dans le temps et brillera aux yeux du monde.

Genèse de la statue de la Liberté

Après avoir acquis son indépendance, les États-Unis vont célébrer le centenaire de l’indépendance. Cependant, ils entretiennent avec plusieurs pays des relations multiformes. Pour témoigner de son amitié à l’occasion de la célébration du centenaire de l’indépendance des États-Unis, la France décide d’offrir un présent à ce pays ami.
 

Le choix du présent à offrir n’était pas du tout aisé vu l’ampleur de l’évènement à célébrer. C’est alors que le célèbre juriste et homme politique ÉDOUARD DE LABOULAYE pense à un ouvrage qui rentrera dans la catégorie des plus beaux-arts du monde.
 

Il va donc se tourner vers les professionnels des arts et métiers pour inviter l’artiste Auguste Bartholdi qui s’est joint au projet de construction d’une statue colossale pour les États-Unis. Ce fut sous le règne de Napoléon III et l’idée remonte depuis 1865.
 

Amerique de Nord Esclavage

L’éminent juriste, lors d’un diner secret avec ses amis, projette de célébrer la fin de la guerre de Sécession et de rendre hommage au président ABRAHAM LINCOLN pour ses efforts dans le combat pour l’abolition de l’esclavage.
 

Le choix du type de monument est de liberté et les valeurs démocratiques unissant ces deux pays. Trop prétentieux pour l’empereur, ce projet a été muri clandestinement et c’est jusqu’en 1871 que Bartholdi fait le choix du lieu qui abritera ladite statue.
 

Ce choix a été porté sur « l’île Bedloe », actuelle Liberty Island où est construit le gigantesque monument.
 

Description de la statue de la Liberté

La statue géante communément appelée « Lady Liberty » par les Américains a 46 mètres de hauteur. Elle est érigée sur un socle de 47 mètres sur « Liberty Island » haut de 93 mètres. Inspirée des sculptures colossales de l’antiquité, elle est conçue à partir de feuille de cuivre.
 

Sa couleur verte actuelle est due à une oxydation liée à la durée de l’ouvrage. En la regardant, on voit directement une sorte de femme vêtue d’une robe drapée on dirait une déesse. Sa main droite porte la torche de la statue de la Liberté symbolisant la lumière de la raison.
 

Sa main gauche porte une table de lois rappelant la date de la Déclaration d’indépendance des États-Unis. Sur sa tête, on retrouve une couronne représentant le rayonnement des connaissances, et les chaînes brisées à ses pieds font référence à l’abolition de l’esclavage.
 

Ce joyau emblématique est le symbole d’une longue histoire entre la France et les États-Unis. Cette statue de 80 tonnes installée dans la ville de New York est devenue une exposition universelle et occupe une place importante dans la vie sociopolitique mondiale au regard du nom qu’on lui a donné : « la Liberté éclairant le monde ».
 

Où a été construite la statue de la Liberté ?

À l’entame de la 3e République française, le projet clandestin va faire surface après avoir passé 10 ans dans le noir. L’initiateur du projet souhaite que la statue soit un don du peuple français et refuse l’utilisation des financements extérieurs pour sa construction. Il crée par la suite l’Union franco-américaine pour collecter des fonds privés.
 

Pendant ce temps, l’artiste Bartholdi a commencé les travaux dans les ateliers de la cuivrerie Gaget Gauthier et cie à Paris. Les concepteurs de l’armature du colosse sont successivement l’architecte Eugène Viollet-le-Duc, puis le célèbre ingénieur Gustave Eiffel auteur de la tour Eiffel en France.
 

La tete de la Statue de la Liberte a Paris

Ils commencent par concevoir un pylône métallique intérieur et une structure légère capable de résister aux vents violents de la baie de New York. C’est en 1884 que le joyau a été érigé pour la première fois à Paris avant d’être transporté aux États-Unis.
 

L’initiateur du projet LABOULAYE meurt avant la donation du joyau. Ce lion ne va malheureusement pas voir briller son idée sur le sol américain. Se sont ses collaborateurs au projet, deux brillants sculpteurs français, Bartholdi et Ferdinand de Lesseps qui ont signé le 4 juillet 1884 l’acte de donation de « La Liberté éclairant le monde » au peuple américain.
 

Comment a été déplacée la statue de la France pour les États-Unis ?

En 1885, le monument entame sa marche. Il est démonté et disposé dans près de 300 caisses. Ce fut d’ailleurs le premier monument géant en « kit » de l’histoire. Les caisses ont été transportées par voie ferroviaire de Paris à Rouen avant d’être embarquées à bord de la frégate L’Isère.
 

Le 21 mai 1885, la cargaison quitte Rouen et voyage en mer. Le voyage n’a pas été aisé parce que deux jours après le départ du navire, une tempête détourne sa trajectoire. Ce n’est que le 17 juin 1885 que le navire a été retrouvé et a continué sa navigation jusqu’à la baie de New York où il était attendu par une dizaine de bateaux.
 

Le joyau n’a pas été érigé immédiatement à son arrivée parce que le socle devant l’accueillir accusait un retard dans sa construction.
 

Ce retard était lié au manque de moyen financier. Ce n’est qu’après l’appel à contribution qu’avait lancé Joseph Pulitzer dans son journal The World que les fonds nécessaires pour achever la construction du socle avaient été récoltés. Les kits ont donc été montés et postés au sommet d’une montagne de 93 mètres de haut.
 

Le symbole de la statue de la Liberté

Au regard de toutes les difficultés observées depuis le départ du projet jusqu’à sa réalisation, il faut dire que le monument géant n’a pu être inauguré que 10 ans après la célébration du centenaire de l’indépendance américaine. Un projet qui a pourtant débuté il y’a 21 ans. Ce retard dans la donation n’a en rien l’amitié franco-américaine.
 

Immigrants La Statue de la Liberte

Depuis lors, de millions d’immigrants qui arrivent dans la ville de New York sont accueilli premièrement par ce gigantesque flambeau de cuivre. Cet ouvrage monumental symbolise les idéaux des libertés de justice et incarne le rêve d’un avenir meilleur, un nouveau départ pour le peuple américain.