Qu’est-ce que le Visa Waiver Program ?

Visa Waiver Program

Pour entrer sur le territoire américain comme sur tout autre territoire étranger, il est important de posséder des documents de voyage. Ce sont des autorisations obtenues pour voyager et séjourner dans le pays de destination. L’un des documents nécessaires pour effectuer un séjour aux États-Unis est le visa. Il faut généralement s’adresser aux services consulaires américains pour obtenir une autorisation de voyage. Ainsi, faire une demande de visa peut par exemple impliquer des formalités assez complexes. Afin de faciliter le processus d’obtention de ce dernier, le Visa Waiver Program a été instauré. Le présent article fournit d’importantes informations sur le fonctionnement et les débouchés dudit programme.

La notion du Visa Waiver Program

Le Visa Waiver Program est le nom anglais du programme d’exemption de visa né en 2009. C’est un accord conclu entre 39 grandes puissances mondiales, dont les États de l’espace Schengen pour entrer sur le sol américain sans visa. Ainsi, les ressortissants français et ceux d’autres pays membres du programme peuvent entrer aux USA sans demander un visa.

Le but de ce programme est d’alléger les formalités d’entrée aux États-Unis des voyageurs admissibles. Pour cela, le visa classique américain est remplacé par un visa électronique appelé ESTA USA. L’E visa ESTA est une autorisation de voyage électronique qui fait office de visa pour les voyageurs des pays concernés. Il est obtenu en ligne en quelques heures sur le site officiel dédié par les autorités américaines.

Le programme d’exemption de visa permet ainsi de gagner considérablement du temps pour mieux s’apprêter pour le voyage. Aucun déplacement n’est effectué dans ce cas au consulat ou à l’ambassade des États-Unis. Le système étant informatisé et les demandes se faisant en ligne, les demandes sont rapides et bien traitées.

Toutefois, l’ESTA Etats-Unis est essentiellement un visa de court séjour et sert principalement pour des séjours touristiques, professionnels ou d’affaires. Il existe plusieurs structures intermédiaires permettant d’obtenir cette autorisation de voyage électronique, mais le chemin direct reste le plus recommandé. Plusieurs langues sont disponibles sur le site de demande et le processus est relativement assez facile.

Le visa ESTA ne permet pas de travailler aux USA ni d’y siéger à temps plein. C’est un titre de séjour valide pour deux ans et permettant une durée du séjour de 90 jours maximum en terre américaine. Il est issu d’un processus facile, mais très sécurisé, et nécessitant le respect de quelques critères importants. Bien avant de se soumettre au formulaire d’entrée, il faudrait déjà remplir toutes les conditions de l’ESTA Visa.

Les conditions pour bénéficier du Visa Waiver Program

Pour bénéficier du programme d’exemption du visa, il faut impérativement être ressortissant de pays membres de l’accord. Cela sous-entend qu’il faut être en possession d’un passeport en cours de validité délivrée par les autorités dudit pays. Il est important d’avoir un passeport valide avant et tout au long du séjour pour éviter les situations de refoulements.

Le passeport biométrique ou électronique en cours de validité est nécessaire pour la demande de l’ESTA. Son numéro est informatiquement rattaché à l’autorisation de voyage électronique. Pour obtenir l’ESTA, il ne faudrait également pas avoir des origines ou une double nationalité de certains pays. Il s’agit des nations comme le Soudan, la Syrie, l’Iran ou encore l’Iraq considérés comme bastion du terrorisme.

C’est une mesure sécuritaire valable pour les voyageurs éligibles à l’ESTA et ayant déjà voyagé dans l’un de ses États. Les travailleurs d’organisations internationales et humanitaires, les diplomates et les armées en sont toutefois exemptés. Pour une infraction commise aux USA pour les précédents séjours, les chances d’obtention d’un nouveau ESTA sont pratiquement hypothéquées.

Il est à cet effet recommandé de faire bonne impression de l’entrée jusqu’à la sortie du territoire américain pendant tout séjour. Cela sous-entend le respect de la durée du séjour maximale et du champ d’application de l’autorisation de voyage électronique. Il est aussi important d’avoir un reçu de réservation d’hôtel et un billet d’avion aller-retour pour prouver sa bonne foi.

L’un des critères importants pour bénéficier du Visa Waiver Program est la possession d’avoirs financiers suffisants pour le séjour. Avant de délivrer l’ESTA, l’immigration américaine s’assure que le voyageur est à même de gérer toutes ses dépenses en terre américaine. Les différentes conditions nécessaires pour bénéficier du programme d’exemption de visa étant réunies, la demande de l’ESTA peut maintenant avoir lieu.

Les démarches d’obtention de l’autorisation de voyage électronique

Pour obtenir l’ESTA, il faut déjà respecter les critères du programme d’exemption de visa puis effectuer une demande de ladite autorisation. En passant par des structures spécialisées, le montant à payer est généralement plus important que celui d’une demande directe. Cette option reste toutefois meilleure pour gagner du temps.

La demande d’autorisation de voyage électronique se faisant en ligne consiste essentiellement à remplir le formulaire de demande. Pour accéder à ce dernier, il faut se connecter sur le site dédié, choisir une langue puis cliquer sur l’option demande individuelle. Quelques informations d’identité, de civilité et le numéro du passeport sont à renseigner sur le présent formulaire.

Des questions sur les précédents voyages, le casier judiciaire, l’état de santé et les habitudes du voyageur sont également demandées. Il est important de répondre en toute franchise aux interrogations et de bien renseigner les informations. Des fichiers de pièces justificatives ou d’autres preuves peuvent être envoyés pour justifier les réponses.

Certains renseignements importants relatifs au voyage à effectuer notamment, le but, le lieu et la durée sont aussi à fournir. Après le remplissage du formulaire, il est nécessaire de faire une relecture des réponses apportées avant la validation de ce dernier. Le paiement des frais de la demande d’autorisation de voyage par carte bancaire est la dernière étape du processus.

Dans un délai maximum de 72 heures après la demande, le voyageur obtiendra la réponse du service de l’immigration américaine. En cas de réponse positive, il est recommandé d’imprimer la page de validation reçue avant d’effectuer le voyage. Dans le cas d’une réponse négative, l’autorisation n’est pas accordée et le voyage ne peut pas avoir lieu.

Il est toutefois possible de faire une nouvelle demande quelques semaines plus tard ou d’opter pour l’alternative du visa classique. La réponse du service de l’immigration est obtenue par mail ou par messagerie pour les demandes effectuées auprès des services intermédiaires. Pour une demande directe, il faudrait consulter la rubrique « dossier soumis à un traitement » sur le site officiel.

L’autorisation de voyage électronique ou le visa classique américain ?

Pour entrer sur le territoire américain en étant ressortissant étranger, vous aviez besoin d’un passeport valide et d’une autorisation d’entrée. Le Visa Waiver Program peut être obtenu par certains voyageurs et dans certaines conditions. En n’étant pas éligible à l’ESTA, il faudrait alors obtenir un visa classique pour se rendre aux États-Unis.

Pour effectuer un séjour de plus de trois mois aux États-Unis, tous les voyageurs doivent posséder un visa long séjour. Dans le cas de l’incompatibilité de l’ESTA avec le but du voyage, il faudrait également se tourner vers l’option traditionnelle. Il existe plusieurs types de visas américains dont chacun correspond à un but de voyage et possède une durée de validité donnée.

À cet effet, il convient de bien cibler le motif du voyage et d’évaluer les alternatives possibles pour faire un choix judicieux. Toutefois, les formalités d’obtention d’un visa classique étant peu aisées, il faudrait faire votre demande des mois avant le voyage.

En somme, le Visa Waiver Program est un programme permettant aux citoyens de certains pays de se rendre aux USA sans visa. Ces derniers doivent néanmoins répondre à certains critères et respecter quelques conditions pour bénéficier de ce privilège.