Qui a été le premier Colomb en Amérique ?

Qui a ete le premier Colomb en Amerique ?

L’Amérique est l’un des cinq continents qui composent le monde aujourd’hui. Avec une superficie totale de 42 000 000 Km2 et une population allant à plus de 843 600 000 habitants, le continent est formé de deux grandes masses de formes triangulaires.

 

On parle généralement d’une part de l’Amérique du Nord et d’autre part de l’Amérique du Sud. Au fil du temps, avec l’aide de la colonisation européenne, l’Amérique s’est complètement transformée.

 

C’est ainsi qu’il reste clairement visible que l’Amérique du Nord est fondamentalement d’obédience britannique (le principal colonisateur étant la Grande-Bretagne), avec quelques exemples comme les États-Unis, le Canada.

 

Sans oublier quelques traces laissées par les Espagnols, ce qui donne lieu à quelques territoires dont la principale langue de communication est l’Espagnol (à l’instar de l’État de la Floride aux USA et bien plus).

 

L’Amérique du Sud quant à elle, est fondamentalement hispanique. Généralement nommée Amérique latine, cette partie du continent américain a été colonisée par les Espagnols et les Portugais. C’est ce qui explique le fait que la quasi-totalité de ses pays parle espagnol et le portugais n’est parlé qu’au Brésil.

 

Après tout cela, nous sommes curieux de savoir quelle est l’origine du nom « Amérique », quels étaient les premiers habitants de l’Amérique et qui était effectivement le premier à découvrir ce Nouveau Monde dont la diversité culturelle est exceptionnelle.

 

Quelle est l’origine du nom « Amérique » ?

 

Le nom « Amérique » vient de Amerigo. Amerigo est en réalité le prénom d’un navigateur italien qui s’appelait Florentin Amerigo Vespucci ou encore Florentin Améric Vespuce en traduction française.

 

En effet, c’est en 1507 que le géographe Lorrain Martin Waldseemüller entreprend de produire un planisphère nommé « planisphère de Waldseemüller ». Ce planisphère était conçu dans le but de représenter de manière précise la région méridionale de l’hémisphère ouest.

 

C’est au cours de cet exercice qu’il a décidé de donner le nom « America » à cette partie du monde qui était jusque-là appelée « Nouveau Monde ». Le nom « America » est en réalité la forme féminisée du prénom Améric du navigateur Améric Vespuce à qui le géographe a décidé de rendre hommage.

 

En effet, cet hommage naît du fait que le navigateur Vespucci a fait plusieurs voyages au Nouveau Continent ou Nouveau Monde entre 1499 et 1502 ; et il est l’un des premiers Européens ayant pu comprendre que le Nouveau Monde était un continent autre que l’Asie.

 

C’est à cause de ce travail qu’il trouve élogieux que Martin Waldseemüller décide d’attribuer la découverte de cette partie du monde à Vespucci, en la dénommant « America » sur son planisphère.

 

Le nom « America » a par la suite été suggéré par un certain Thomas Paine (ou encore Payne), publiciste américain d’origine britannique, qui a longtemps lutté pour l’indépendance des USA. Et sa suggestion a bel et bien été prise en compte.

 

Puisque, pour la première fois, ce nom a été adopté par les 13 colonies britanniques qui ont mené la guerre de l’indépendance des USA. C’est ainsi que, lors de la déclaration d’indépendance des États-Unis le 4 juillet 1776, le nom est finalement adopté.

 

Cette appellation commence donc à apparaître dans les documents officiels des « États-Unis d’Amérique » ou encore « United States of America » en anglais, étant donné que les USA sont le premier pays à être déclaré indépendant dans le monde.

 

Quels sont les premiers habitants de l’Amérique ?

 

Selon des études plus récentes, les premiers habitants de l’Amérique seraient originaires de l’Asie du Sud-Est. Ils commencent par occuper l’Australie depuis environ 60 000 ans aujourd’hui, avant d’arriver en Amérique. Ces premiers occupants de l’Amérique, par ailleurs parents des actuels Aborigènes d’Australie, auraient disparu.

 

Néanmoins, les premiers habitants du Nouveau Monde, les mieux connus aujourd’hui, sont les Amérindiens. Ces derniers étaient des hommes venus d’Asie, qui ont traversé le détroit de Béring en deux grandes vagues.

 

Les Amérindiens ont occupé la terre américaine il y a plus de 30 000 ans. Ils sont d’ailleurs encore présents dans certaines réserves, après avoir subi les affres de la colonisation. On peut citer entre autres les massacres, les maladies venues du côté de l’Atlantique, l’exploitation économique.

 

De manière progressive, les Amérindiens ont tendance à disparaître étant entendu qu’ils deviennent de plus en plus métissés. Mais, cette disparition commence en réalité juste après l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique.

 

Son arrivée a eu comme principale conséquence dramatique, la disparition de millions d’indigènes. Plus de la moitié de la population amérindienne a disparu de la fin du 15e siècle jusqu’au 17e siècle.

 

Christophe Colomb est-il le premier à découvrir l’Amérique ?

 

Selon certaines recherches scientifiques confirmées en 1960, il est établi que Christophe Colomb n’est pas le premier qui a découvert l’Amérique. Les sagas du Vinland nous indiquent que le Nouveau Monde a été découvert par les Vikings.

 

Les Vikings étaient des guerriers, navigateurs et marchands des pays scandinaves qui ont entrepris plusieurs expéditions maritimes et fluviales vers les côtes nord-ouest de l’océan atlantique et sur le continent nord-américain, à partir du 8e siècle.

 

L’une des principales raisons des expéditions de ces Vikings était la recherche du bois puisqu’ils étaient constamment en manque. Il est dit que les Vikings utilisaient du bois de manière abondante.

 

Ils s’en servaient pour cuisiner leurs différents repas, pour construire les navires avec lesquels ils se déplaçaient, pour construire leurs maisons et aussi pour fabriquer plusieurs outils comme les meubles et autres objets de ce genre.

 

La saga est un mot scandinave qui renvoie à un ensemble de récits et légendes en prose, rédigés dans les pays scandinaves (Islande, Norvège, etc.) du 12e au 14e siècle. Ce n’est qu’en 1960, à la suite des fouilles archéologiques effectuées dans la zone septentrionale de l’île de Terre-Neuve, que ces récits ont été confirmés.

 

En effet, c’est autour de l’année 1000 que Leif Erikson, un Scandinave, navigue vers l’Amérique du Nord, depuis le Groenland. Il arrive sur un territoire qu’il va nommer Vinland, c’est-à-dire « la terre des vignes ».

 

Par la suite, quelque temps après, Thorfinn Karlsefni, l’un de ses compagnons, réussit à implanter un village à Terre-Neuve. Et Karlsefni et Gudrid Thorbjarnardottir mettront au monde un enfant appelé Snorri qui est considéré comme le premier Européen né sur « la terre des vignes ».

 

Malheureusement, les Vikings ne parviendront pas à implanter de vraies colonies sur cette terre qu’ils ont découvert, et quitteront ce territoire quelques années après.

 

Il est indiscutable que l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique, le 12 octobre 1492, a favorisé ou alors intensifié les explorations et la colonisation européenne qui ont complètement changé l’image de ce continent juste après.

 

Colomb a quasiment révélé l’Amérique au monde entier. Il a presque ouvert le chemin de l’exploration, de la colonisation et par conséquent le chemin des relations entre le Nouveau Monde et les autres continents comme l’Europe d’abord, ensuite l’Asie et l’Afrique. Tel est le plus grand mérite de Christophe Colomb, et non le fait de découvrir l’Amérique tel que cela a été longtemps énoncé.

 

Par ailleurs, plusieurs autres hypothèses, bien qu’elles ne soient pas prises en compte par les historiens, ont aussi été mises en avant sur la découverte de l’Amérique. Avant 1492, ces hypothèses arguent que les Phéniciens auraient passé un peu de temps en Amérique, au Brésil notamment, à cause de certaines traces retrouvées au 19e siècle.

 

Les Égyptiens aussi, leur présence est déduite en Amérique, à travers l’existence de certaines herbes originaires du continent américain (comme dont le tabac) dans des momies âgées de 3 300 ans en Égypte.

 

On peut aussi citer l’hypothèse des Polynésiens. À l’issue des études effectuées sur des patates douces, des chercheurs ont pu déduire que ces patates auraient été importées d’Amérique, plus de 2 500 ans avant l’arrivée de Colomb.

 

Avec la découverte de quelques pièces de monnaie et d’un buste au Mexique, certains chercheurs ont pu dire que les Romains auraient atteint les côtes américaines avant Colomb.

 

On évoquera aussi brièvement certaines hypothèses comme celles des Chinois, les Grecs, les Arabes, les Basques, les Bretons, les Normands, les Turcs, etc. Sans oublier aussi de mentionner un nom qui revient parmi ces différentes hypothèses, celui de Jean Scolvus qui aurait foulé le sol américain dans les années 1476.

 

A lire :

Quels sont les états des États-Unis ?

Quelle est la signification du drapeau américain ?

Pourquoi il y a 13 rayures sur le drapeau des États-Unis ?

Quand on été créé les États-Unis ?