Trouver un stage aux Etats-Unis – 2e partie

Première partie de l’article disponible ici.

Pour faire un stage d’été aux Etats-Unis, pourquoi pas le créer vous-même ! N’ayez pas peur de faire votre propre démarche et de solliciter les sociétés américaines directement. Surtout si vous désirez faire un stage au sein d’une société particulière, même si elle n’a pas annoncé d’offrir de stages. Prenez l’initiative, contactez l’entreprise en décrivant vos compétences et comment vous pourrez contribuer.

stage usa

Ne vous laissez pas décourager si le stage en question n’a pas de rémunération. Décrocher un stage pourrait amener à autres choses, vous permettra de faire du networking, faire de nouvel rencontre, goûter à la culture américaine, de mettre en lumière vos capacités et comment la société pourra en tirer bénéfice. C’est également une chance de pouvoir transformer le stage en emploi permanent. D’autant plus que plusieurs stages donne une enveloppe de 2.000 euros en moyenne pour compenser le manque de rémunération et couvrir certains de vos frais durant votre séjour aux USA.

Après avoir déterminé vos critères en terme de stage, effectuer une recherche sur Internet pour identifier les sites d’embauche. Ces sociétés de recrutement sont souvent spécialisés dans les stages d’été pour étudiants. Faites une liste des sociétés qui sont en phases avec vos critères. Allez également consulter la presse afin de vous familiariser avec chacune de ces entreprises. Ceci vous permettra de mieux rédiger votre CV et lettre de motivation (« cover letter » en américain). Pour avoir des retours positifs, il faut impérativement rédiger des lettres personalisées et adressées à chacune des sociétés que vous ciblez…envoyer des centaines de lettres standard ne donnera aucun résultat.

Expédiez votre « cover letter » et « resume » (CV) par courriel directement au responsable de recrutement, ou du moins à la personne qui sera votre responsable hiérarchique. Souvent il est facile de trouver le nom de ces personnes. Le suivi sera indispensable, ceci démontrera votre motivation, et en même temps fera très certainement monter votre dossier dans la « short list » des meilleurs candidats.

Envoyer une lettre de remerciement — appelé « thank you note » aux USA — après avoir été contacté par une de vos sociétés cibles, peut faire toute la différence. C’est une règle culturelle, vous aurez une bonne longeur d’avance sur les autres candidats si vous l’appliquez systématiquement.

Finalement, renseignez vous sur le type de visa requis pour l’embauche dans le cadre d’un stage. Souvent les sociétés qui recrutent ne sont pas forcément au courant des dernières règles américaines. Le programme de visa ESTA (Electronic System for Travel Authorization) peut s’avérer utile pour un séjour de courte durée, mais il faut vérifier auprès des autorités américaines pour prendre connaissance des évolutions de ce programme.

Voilà pour nos conseils, bonne chance dans votre recherche de stage !