Visiter le Canada ou le Mexique depuis les États-Unis sous le Programme d’Exemption de Visa

visiter le canada des etats-unis

Toute personne, touriste ou voyageur d’affaires, souhaitant entrer sur le territoire des États-Unis doit avoir un visa. L’autorisation de voyage électronique (ESTA) peut toutefois remplacer le titre de séjour pour les ressortissants français ainsi que ceux de l’espace Schengen grâce au Programme d’Exemption de Visa (VWP). Ce système est bien évidemment propre aux USA. L’individu est soumis à d’autres exigences d’entrée s’il désire voyager au Canada ou au Mexique durant son séjour au pays de l’oncle Sam.

Qu’est-ce que le Programme d’Exemption de Visa ?

Le VWP est, comme son nom l’indique, un programme qui permet aux ressortissants de certains pays de voyager aux États-Unis sans suivre les procédures de demande de visa classiques à l’ambassade ou au consulat. L’autorisation de voyage électronique remplace en effet le visa B2 pour un séjour de courte durée ou un transit.

Le VWP regroupe actuellement plus d’une trentaine de pays membres, dont ceux de la zone Schengen. Il est néanmoins à noter que l’éligibilité à l’ESTA est soumise à des conditions strictes et que la détention de ce e-visa ne vous garantit pas l’accès au territoire américain. Le dernier mot revient en effet au Service des Douanes et de la Protection des Frontières.

Comment obtenir l’ESTA ?

Vous pouvez présenter une demande d’autorisation de voyage électronique en remplissant le formulaire ESTA en ligne. Le site officiel vous offre des services de qualité et une transaction sécurisée pour le paiement des frais de visa qui se fait uniquement par carte de crédit.

Pour remplir le formulaire, vous devez fournir vos informations personnelles, votre numéro de passeport et des renseignements sur votre voyage. Vous recevez en outre généralement la réponse, qui peut être positive ou négative, en moins de 72 h par courrier électronique. En cas de refus de visa électronique, vous pouvez toujours entamer la procédure traditionnelle auprès des ambassades.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’ESTA ?

La première règle pour bénéficier de l’ESTA c’est d’être un ressortissant de l’un des pays participants au VWP. Il est également essentiel d’avoir un casier judiciaire vierge et d’être en règle par rapport aux USA.

Par ailleurs, vous devez être en possession d’un passeport électronique ou biométrique valide pendant au moins 6 mois. Son expiration, quant à elle, doit à être plus de 3 mois après la date prévue pour votre retour. Enfin, l’ESTA est réservée aux voyageurs exemptés de visas qui prévoient de séjourner aux USA pendant 90 jours maximum.

Comment faire pour entrer au Canada et au Mexique durant votre voyage aux États-Unis ?

Le Canada et le Mexique possèdent des frontières terrestres avec les États-Unis. Les conditions d’entrée sont particulières pour les ressortissants de pays bénéficiaires du VWP qui souhaitent étendre leur voyage vers ces territoires.

Pour le Canada

Normalement, tout étranger qui souhaite effectuer un voyage au Canada doit disposer d’un passeport valide ainsi que d’un visa ou d’un AVE (équivalent canadien de l’ESTA). Les ressortissants de pays bénéficiant du VWP qui sont en possession d’un ESTA sont cependant dispensés de visa pour aller au Canada par voie terrestre ou maritime.

Par ailleurs, faire une demande d’AVE/ETA est obligatoire si vous voyagez par voie aérienne. Le temps que vous passez au Canada est déduit de la durée de séjour maximale autorisée par l’ESTA. Autrement dit, le compteur ne se remet pas à 0 lorsque vous franchissez une frontière terrestre des États-Unis. Il est à noter que vous pouvez retourner sur le sol américain sans faire une nouvelle demande d’autorisation de voyage.

Pour le Mexique

Les conditions d’entrée au Mexique par voie terrestre dépendent principalement de la distance que vous comptez parcourir. Vous ne passez par aucun contrôle de passeports et visas si vous restez dans la zone libre ou zone frontalière. Celle-ci couvre un espace d’environ une trentaine de kilomètres après la frontière des États-Unis.

Il est par contre obligatoire de remplir le formulaire FMM (formulaire d’émigration multiple) si vous désirez aller au-delà de cette zone. Ce document de voyage est une sorte de « carte de touriste » qui vous donne l’autorisation de rester sur le territoire durant 180 jours au maximum. Vous pouvez faire votre demande à l’avance ou sur place. Vous devrez néanmoins passer par les autorités frontalières pour recevoir le tampon qui valide l’autorisation.

Il est à noter que c’est la seule procédure valable, que vous voyagiez en avion ou en voiture, car les ressortissants français ne sont pas éligibles pour le système électronique d’autorisation de voyage du Mexique. Vous devez également être en possession d’un passeport valide. Enfin, votre séjour au pays est décompté des 90 jours autorisés pour l’ESTA.

Est-il nécessaire de soumettre une demande de visa électronique pour aller aux États-Unis depuis le Canada ou le Mexique ?

Voici un autre scénario possible : vous êtes au Canada ou au Mexique et vous souhaitez visiter les États-Unis. Comment faire dans ce cas en tenant compte du fait que vous êtes éligible à l’ESTA ?

Pour un voyage par voie aérienne

Obtenir son autorisation de voyage électronique est obligatoire pour tout étranger bénéficiant de l’exemption de visa qui souhaite entrer dans le territoire américain par voie aérienne, même pour transiter vers un autre pays de destination. Vous devez donc présenter votre ESTA à votre arrivée même si vous provenez du Canada ou du Mexique.

La possession de l’ESTA ne vous donne toutefois pas l’accès garanti aux USA. Vous devez passer par un entretien avec des agents de l’immigration avant de récupérer vos bagages. Ces autorités américaines ont le droit d’exiger un rapatriement immédiat ou une interdiction de revenir aux USA en cas de comportement suspect de votre part.

Pour un voyage par voie terrestre

Avoir l’autorisation de voyage électronique n’est pas nécessaire si vous prenez une voiture ou un bus pour aller du Canada ou du Mexique vers les États-Unis si vous êtes ressortissant d’un pays bénéficiaire de l’exemption de visa. Il suffit de remplir le formulaire I-94W lorsque vous arrivez à la frontière. Ce document coûte 6 dollars américains.

Il est possible de remplir le formulaire I-94W en ligne cependant, vous devez tout de même passer par l’entretien avec l’agent frontalier avant de franchir la frontière. Il est essentiel de garder sur vous ce document tout au long de votre séjour aux États-Unis et le présenter aux autorités compétentes lorsque vous partez. Oublier de remettre le « papier vert » à la sortie du territoire pourrait être considéré comme le dépassement de la durée maximale de voyage autorisée dans le pays. Vous pourriez avoir des problèmes la prochaine fois que vous revenez.

Quelques mots sur l’AVE

L’AVE est une autorisation de voyage électronique qui permet aux ressortissants de certains pays, dont la France, d’entrer sur le territoire canadien plus facilement. Sa durée de validité est de 5 ans et elle vous donne le droit de rester au Canada pendant 180 jours.

Vous devez avoir un passeport biométrique ou électronique pour être éligible à l’AVE, encore appelé ETA. Il suffit de remplir un formulaire en ligne pour soumettre la demande de ce type de visa. Vous recevez ensuite la réponse en moins de 72 h.

En résumé

Vous avez uniquement besoin de votre passeport pour effectuer un voyage au Mexique ou au Canada depuis les États-Unis si vous bénéficiez du VWP. Le temps que vous passez dans ces pays est décompté de la durée maximale de séjour autorisée par l’ESTA. Toute tentative de prolongation illégale est passible de sanctions. Il est par ailleurs à noter que l’autorisation est valable durant deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport. Pour la rendre valide, il suffit de refaire une demande en ligne.