Voyage USA : quelles conditions d’entrée ?

Voyage USA

Des millions de personnes venues de différents endroits du globe entreprennent chaque année de voyager aux Etats-Unis. Depuis la survenue de la Covid-19, des restrictions ont été mises en place pour renforcer la sécurité au niveau des frontières. Très prochainement, ces dernières seront à nouveau ouvertes pour tous ceux qui souhaitent se rendre au pays de l’oncle Sam. Une date a même été annoncée déjà au public à travers les différents canaux de communication. Cependant, avant tout séjour aux États-Unis il faut remplir certaines conditions pour obtenir son autorisation. Il faut par exemple effectuer une demande pour entrer sur le territoire américain. Découvrez alors les formalités d’entrée aux USA.

 

Les principaux documents pour voyager aux USA

L’entrée aux USA est contrôlée par les services de la douane et de l’immigration et conditionnée à la présentation de documents nécessaires. Autrement dit, pour entrer sur le territoire, il faut présenter certains documents de voyage. Les passeports et visas constituent les principaux documents que doit posséder une personne prête à effectuer un voyage d’affaires ou autres.

 

Pour posséder un passeport, il faut faire votre demande auprès du ministère des Affaires étrangères de votre pays. C’est un document d’identité que chaque voyageur doit rigoureusement avoir. Alors, pour voyager en famille, les enfants et parents doivent chacun disposer d’un passeport en cours de validité sinon l’autorisation de voyage ne sera pas accordée. Ce document de voyage nominatif s’accompagne d’un visa de voyage.

 

La procédure d’obtention d’un visa pour entrer sur le sol américain est plus longue que celle d’un passeport. C’est pour cette raison qu’il faut introduire la demande d’autorisation assez tôt. Pour ce faire, le voyageur doit remplir le formulaire DS-160 et doit s’acquitter des frais liés aux diverses formalités d’immigration.

 

Une fois toutes ces mesures prises, il peut rencontrer un agent consulaire. Ce dernier effectue plusieurs contrôles pour s’assurer de la validité des informations fournies par le voyageur. Il existe différents types de visas en fonction des motifs de voyage. Toutefois, si la durée de votre séjour se limite à trois mois, il est préférable d’opter pour une exemption de visa.

 

Pour le gouvernement américain, voyager doit être une simple formalité. Il a donc mis en place le programme d’exemption de visa qui permet un traitement rapide des demandes de voyage. C’est un système électronique grâce auquel un voyageur peut obtenir une autorisation d’entrer dans le territoire. Dès lors, le visa n’est plus nécessaire à l’entrée aux USA.

 

Toutefois, l’autorisation de voyage électronique n’est pas valable dans tous les pays du monde. En effet, seuls les ressortissants des pays membres du programme en bénéficient pour le voyage aux USA.

 

Généralement, tous les pays de l’Union européenne ont accès à ce visa électronique sauf certains pays. Les ressortissants de pays comme la Croatie, le Chypre et la Pologne ne sont donc pas concernés. La durée de validité de l’ESTA est de deux ans et la durée du séjour du voyageur ne doit excéder 90 jours maximum.

 

Cette autorisation de séjour est idéale pour suivre les cours de linguistique ou des formations dans les établissements secondaires. Pour l’avoir, il faut faire une demande et nécessairement remplir le formulaire ESTA. Il s’agit d’un ensemble de questions auxquelles le voyageur est invité à répondre de façon correcte. Un paiement électronique par carte bancaire permet de confirmer la demande d’exemption de visa pour voyager.

 

Le programme Visa Waiver a également pour objectif de contrôler les trafics entrants et sortants du pays. Pour cela, la demande d’autorisation de voyage ESTA n’est accordée qu’aux voyageurs-détenteurs de passeport électronique ou passeport biométrique. Ces modèles de passeport offrent une sécurité plus avancée et sont difficilement duplicables.

 

Ces documents qui peuvent faciliter le séjour aux États-Unis

Outre les principaux documents à réunir pour avoir une autorisation d’entrée et se rendre aux USA, il est aussi utile de disposer de certains documents. Les autorités américaines exigeront pour l’entrée sur le territoire :

 

Couverture d’assurance voyage

Il est préférable pour tout voyageur d’adopter une assurance voyage. Cela n’est pas une obligation, mais permet un voyage en toute sécurité. Une assurance de voyage propose un contrat d’assurance qui garantit au bénéficiaire un recouvrement en cas de problème. Bien évidemment, la clause signée engage le voyageur à verser de l’argent à son assureur. En retour, les services que ce dernier lui propose sont clairement énoncés dans le contrat.

 

Pour le voyageur, l’avantage réside dans le fait qu’il peut être protégé avant, pendant et même après le voyage. Se rendre dans un pays étranger expose le voyageur à différentes situations indésirables. Il peut s’agir d’une maladie, d’un accident, etc. L’assurance voyage vient donc apporter une assistance au risque encouru.

 

Les phénomènes les plus communs par les voyageurs sont la perte de bagages ou l’annulation de voyage. Dans ces cas de figure, il peut compter sur son assureur pour couvrir les pertes.

 

Il existe différents services offerts par les assurances de voyage. C’est au voyageur de choisir les plus adaptés. Sachez que l’application d’un contrat d’assurance n’est pas immédiate à la signature de celui-ci. Il est donc préférable de souscrire à une assurance plus tôt.

 

Permis de conduire international

Au cours de son séjour, le voyageur peut avoir un véhicule à sa disposition afin de se déplacer librement. Il lui faut évidemment un permis de conduire, mais pas celui de son État de provenance. Les États-Unis reconnaissent pour les étrangers un permis de conduire international. Ce document n’est pas compliqué à obtenir.

 

 

En fait, il s’agit simplement d’un document qui complète les informations contenues dans le permis de conduire initial. D’ailleurs pour utiliser un véhicule, le voyageur doit garder les deux permis. Ce nouveau permis de conduire montre, selon les standards internationaux, les types de véhicules que le voyageur est autorisé à conduire.

 

Cependant, le permis de conduire international est délivré plusieurs mois après sa demande. Il est possible pour le voyageur de demander l’acte par courriel bien avant son envol pour les USA.

 

La vaccination s’ajoute aux formalités nécessaires pour aller aux USA

La situation sanitaire actuelle a entraîné l’adoption de nouvelles mesures en matière de sécurité. Celles-ci doivent toutes être observées pour la protection des personnes.

 

Les États-Unis vont ouvrir à nouveau leurs frontières d’ici le 8 novembre prochain. Toutefois, cela ne va pas se faire sans le contrôle des états de vaccination de chaque visiteur. Cela dit, seules les personnes entièrement vaccinées pourront fouler le sol américain, qu’elles arrivent par la voie terrestre ou aérienne. Il faut donc finir sa vaccination avant de partir en voyage pour les USA.

 

Selon l’office du tourisme américain, tous les vaccins autorisés par l’OMS sont également valables pour leurs services de contrôle. À ce jour, l’OMS a homologué les vaccins suivants : Astrazeneca, Moderna, Janssen, Pfizer et Sinopharm.

 

Si un voyageur avait déjà souffert de la covid-19, il doit prouver ses deux doses de vaccins avant d’entrer en territoire. Une exception est faite pour les enfants, car ils ne sont pas encore éligibles aux vaccins. Puisque le virus circule encore, il faut prévoir de faire un test de dépistage au moins trois jours avant le voyage. Aux États-Unis, seule la PCR est acceptée.

 

Vu l’alerte dans les différents États, certains pays maintiennent leur restriction. Par exemple, en France, tout voyage en direction des USA doit être absolument justifié. À défaut, le voyageur doit soumettre un rapport complet des doses de vaccins reçues conformément au protocole de l’Agence Européenne du Médicament. Par ces temps, chaque voyageur doit être vacciné