Choisissez la langue:

Combien de temps les renseignements personnels fournis sur le formulaire ESTA sont-ils conservés?

L’information restera dans la base de données pendant deux ans, après quoi elle sera archivée, ou gardée jusqu’à l’expiration du passeport du voyageur.

Le DHS gardera vos informations pour une année supplémentaire s’ils en ont besoin. Les données sont ensuite archivées pendant douze ans pour permettre la récupération de l’information pour la police, la sécurité nationale, ou à des fins d’enquête. Une fois archivée, le nombre de fonctionnaires y ayant accès sera plus limité.

Dans les cas où les données de demande ESTA sont utilisées en lieu et place des informations recueillies à travers le papier I-94W, les données de la demande ESTA seront maintenues en conformité avec le calendrier de conservation pour la I-94W, soit 75 ans. Les données liées aux enquêtes ou des cas actifs, y compris aussi les demandes ESTA qui sont refusées, resteront accessibles pendant toute la durée des activités d’application de la loi à laquelle elles sont liées.

Ceci est en accord avec les lois du Département de la protection des frontières et des douanes.

Exemple 1: Alain
Alain est un expert en matière de sécurité Web. Comme son voyage à Los Angeles approchait, il a décidé de faire un peu de recherche pour savoir comment les autorités américaines traitent les informations fournies sur l’application ESTA.

Ce qu’Alain a découvert a confirmé ses suppositions:

  • Parce que le programme ESTA est étroitement lié à la sécurité nationale des États-Unis, il n’y a pas d’information précise sur le traitement des données pour le VWP.
  • Évidemment, chaque fois qu’un ESTA est renouvelé, l’ancien sera archivé et le nouveau rentré dans la base de données.
  • Si les informations du candidat de l’ESTA ne suscitent pas de soupçons, il sera autorisé à s’y rendre sans plus tarder.
  • L’ESTA est valable pour deux ans, et est archivé une fois qu’il expire.
  • La base de données centrale du gouvernement américain est susceptible de croiser des informations privées et sensibles entre sa base de données et l’ensemble de ses archives.